Le secteur des industries pharmaceutiques peut se développer davantage (Ministre de l'Economie)

L’industrie pharmaceutique peut se développer davantage à cause de plusieurs facteurs dont notamment la disponibilité des compétences humaines et des infrastructures nécessaires à la recherche, à l’innovation et à la formation, outre le positionnement stratégique du pays. C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Economie et de la planification Samir Saied.

Le ministre intervenait  au cours d’une rencontre consacrée, mardi, à l’examen des mécanismes d’impulsion de l’investissement, des réformes et d’amélioration du climat des affaires dans le secteur des industries pharmaceutiques. Le développement de ce secteur offrira des perspectives en termes de partenariats. Et ce  dans le domaine de la recherche et du développement, ajoute-t-il.
Ces partenariats devront associer les entreprises tunisiennes à leurs homologues européennes. Outre le développement de l’investissement et l’accès au marché africain, a affirmé Saied. Évoquant les réformes engagées par le gouvernement, il a cité celle la du système d’investissement et d’amélioration du climat des affaires. Outre le développement du cadre législatif et juridique pour inciter les investisseurs et renforcer la compétitivité de la Tunisie.
Cette rencontre s’est tenue avec la participation de représentants des secteurs public et privé et des experts. Elle  s’inscrit dans le cadre du programme de l’Union européenne (UE) et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur l’investissement en Méditerranée.
                                                                                                               Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here