Zleca : Le Royaume-Uni fournira jusqu'à 35 millions de livres sterling pour soutenir les États membres

La secrétaire d’État au Commerce international du Royaume-Uni, Anne-Marie Trevelyan, a annoncé un nouveau programme britannique visant à soutenir la mise en œuvre du bloc commercial de la Zleca.

Dans le cadre du programme de soutien de la Zleca, le Bureau des Affaires étrangères du Commonwealth et du Développement (FCDO) du Royaume-Uni fournira jusqu’à 35 millions de livres sterling. Objectif: soutenir la facilitation des échanges et la politique commerciale du secrétariat de la Zleca et ses États membres par le biais de TradeMark East Africa (TMEA), Overseas Development Institute (ODI) et d’autres partenaires régionaux.
En effet, l’annonce du programme intervient alors que le secrétaire général du secrétariat de la Zleca, Wamkele Mene, se rend à Londres pour discuter de la manière dont le Royaume-Uni peut poursuivre son travail en tant que partenaire stratégique de la Zleca.
En tant que plus grande zone de libre-échange au monde, la Zleca a le potentiel de stimuler la croissance économique de l’Afrique en stimulant l’industrialisation, en générant des emplois et en assurant la prospérité sur tout le continent.
“Pour les entreprises britanniques, le bloc commercial supprimera les obstacles à l’accès au marché en créant un marché continental unique. Ce qui permettra aux entreprises britanniques d’exporter plus facilement et plus rentablement des biens et des services dans les 54 États membres de la Zleca”, lit-on dans un communiqué de l’ambassade britannique à Tunis.

Une force positive

“En tant que nation indépendante de qui promeut le libre-échange, le Royaume-Uni soutient fermement la Zleca – la plus grande zone de libre-échange au monde. Nous souhaitons que cet élan se poursuive dans les négociations en cours et dans la mise en œuvre pratique de l’accord sur le terrain. Ce nouveau programme d’aide montre que le commerce est une force positive. Celle-ci conduira à une augmentation des échanges, des investissements et de la prospérité pour l’Afrique et le Royaume-Uni”, a déclaré la secrétaire au Commerce international, Anne-Marie Trevelyan.
“Nous sommes aussi heureux de recevoir ce soutien du gouvernement britannique. Car il nous unit dans un partenariat pour renforcer la coopération liée aux douanes et à la facilitation des échanges et à la politique commerciale sur le continent africain. Notre ambition est maintenant de voir des échanges commercialement significatifs de produits « fabriqués dans la Zleca » se dérouler sur toute la longueur et l’étendue de notre continent… Ce nouveau programme de soutien à la Zleca arrive donc à point nommé pour faciliter sa mise en œuvre, en soutenant les comités nationaux de mise en œuvre et les communautés économiques régionales”, a déclaré le secrétaire général du secrétariat de l’afCFTA, Wamkele Mene.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here