Le Parlement russe ferme les profils Instagram, Facebook et Twitter

La Douma, la chambre basse du parlement russe, a fermé les comptes sur Instagram, Facebook et Twitter.

La décision a été prise par le président du parlement russe Viatcheslav Volodine. Et ce, après que Meta (Facebook, Instagram) a autorisé les appels à la violence contre les Russes et que Twitter a violé à plusieurs reprises les lois russes.
Pour le moment, Telegram resterait le seul canal de communication. “Clairement, nous ne laisserons pas passer. Roskomnadzor (l’agence russe de supervision dans le domaine de la connexion et de la communication de masse, ndlr.) dispose de tous les outils nécessaires pour mettre fin à de telles actions illégales”, a déclaré Sergei Boyarsky, premier vice-président du Comité de la Douma d’État pour la politique de l’information. Et d’ajouter que la Russie doit être protégée de l’extrémisme et Meta est un extrémiste aujourd’hui “.

“Rapports coupés pour 80 millions de personnes”

En effet, Adam Mosser (numéro un d’Instagram) est intervenu sur Twitter: “Un mauvais choix. Car bloquer Instagram en Russie va couper les relations de 80 millions de personnes dans le pays et dans le reste du monde”, considérant qu’environ 80% des personnes en Russie suivent un compte Instagram en dehors des frontières.
“Pendant ce temps, pour les experts de l’ONU, le blocus des médias sociaux en Russie représente une “panne totale d’information” et qu’une “loi punitive sur les fausses nouvelles de guerre” est une décision du gouvernement de bâillonner et de bander les yeux de toute la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here