Lancement du programme national « Raïdet » de l’entrepreneuriat féminin

Entrepreneuriat féminin L'Economiste Maghrébin

La cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a annoncé ce mardi, au palais du gouvernement à la Kasbah, le lancement du programme national « Raïdet » de l’entrepreneuriat féminin et de l’investissement selon le genre social.

« Raïdet » est un prolongement du programme national de promotion de l’entrepreneuriat féminin « Raïda ». Ce dernier voyait le jour  en 2017. Il vise à réduire le taux de chômage chez les femmes.

Pendant les cinq prochaines années, le programme « Raïdet » devra créer 3000 projets moyennant des investissements de l’ordre de 50 millions de dinars. Et ce, à raison de 600 projets par an. Outre l’attribution d’une nouvelle génération de crédits, allant de 100 à 300 mille dinars.

Les lignes de financement spécifiques à ce nouveau programme sont mises en place en partenariat avec:
1) La banque tunisienne de solidarité (BTS);
2) La banque nationale agricole (BNA);
3) La banque de financement des petites et moyennes entreprises  (BFPME);
4) La caisse des dépôts et consignations (CDC).

Le programme « Raïdet » vise à mettre en place une politique publique qui renforce la participation de la femme dans les différentes activités économiques; ainsi qu’à améliorer son employabilité. Et à élaborer un cadre juridique qui garantit l’autonomisation économique des femmes et l’égalité des chances entre les sexes; et ce, selon une approche participative.

En plus de quatre ans, le programme « Raïda » a permis de créer 4868 projets féminins. Ces projets ont généré environ 6216 postes d’emploi directs. Et ce, moyennant des investissements de l’ordre de 42 millions de dinars.

                                                                                                                      Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here