Guerre Ukraine-Russie: Incendie à la centrale nucléaire de Zaporijia

À l’aube du neuvième jour de l’invasion russe de l’Ukraine : un incendie s’est déclaré près de la centrale nucléaire de Zaporijia. Voici toutes les nouvelles.

Attaque russe dans la nuit sur la centrale nucléaire de Zaporijia: “Maintenant c’est sûr”. Zelensky accuse : “Moscou recourt à la terreur nucléaire, il veut répéter Tchernobyl”. Aujourd’hui, réunions d’urgence des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN, du G7 et de l’UE sur l’Ukraine. Lors des négociations d’accord sur les corridors humanitaires.

Moscou : « Des progrès significatifs ». Kiev : “Ce n’est pas ce que nous voulions.” Nouveaux pourparlers en Biélorussie la semaine prochaine. Poutine : “Russes et Ukrainiens comme un seul peuple, nous détruirons l’anti-Russie”

Le siège russe en Ukraine se poursuit : prise de Kherson, bombardements sur Marioupol et Tchernihiv, la capitale Kiev continue de résister. Dans la nuit, suite au bombardement des troupes russes, un incendie s’est déclaré à la centrale de Zaporijia, la plus grande centrale nucléaire d’Europe. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères a évoqué le danger d’une explosion “10 fois supérieure à celle de Tchernobyl”.

Des mesures les plus dures

L’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea) a aussi signalé que “pour le moment, il n’y a aucun changement dans les niveaux de rayonnement dans la centrale nucléaire” de Zaporijia.

Tôt ce matin, le ministre ukrainien de l’Énergie, German Galushchenko, en pourparlers avec les États-Unis sur la centrale nucléaire de Zaporijia, a eu une conversation téléphonique “urgente” avec son homologue américaine Jennifer Granholm au sujet de la situation à la centrale nucléaire de Zaporijia, selon un communiqué du ministère ukrainien de l’Énergie.

“L’ennemi ne s’inquiète pas de la sûreté nucléaire et radiologique”, a déclaré Galushchenko, selon le communiqué. Il a ajouté que la Russie est “indifférente à la vie humaine des Ukrainiens, des Européens et de leurs propres citoyens. Nous demandons à l’AIEA non seulement une évaluation professionnelle de ce qui se passe, mais aussi une véritable intervention, en prenant les mesures les plus dures”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here