Russie VS Ukraine : retour sur un conflit aux portes de l’Europe?

Le 24 février 2022, le président russe Vladimir Poutine annonçait une “opération militaire contre l’Ukraine”.  Ce conflit ne date pas d’aujourd’hui. En effet, les tensions entre l’Ukraine et la Russie sont à leur plus haut niveau depuis des années. Dans ce contexte, une question se pose: pourquoi ce conflit ?

Les origines de la dernière flambée de la violence entre les deux pays remontent à octobre 2021. A cette date, la frontière ukrainienne a connu un déploiement militaire massif de la Russie.

Des rapports de satellite et de renseignements ont montré que plus de 100 000 soldats sont désormais stationnés à proximité de la zone.

Tout d’abord, l’Ukraine est une ancienne république soviétique devenue indépendante en 1991. Alors que la partie orientale de l’Ukraine est majoritairement russophone.

Dans les années 2000, l’Ukraine s’est rapprochée de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) pour la rejoindre. Cette perspective n’a pas plu à la Russie qui exige que l’Ukraine s’engage à ne jamais rejoindre l’OTAN.

Cependant, Moscou et Kiev ont connu leur première crise diplomatique récente lors de la présidence Vladimir Poutine. À l’automne 2003, la Russie a soudainement commencé à construire un barrage dans le détroit de Kertch vers l’île ukrainienne de Tusla.

Kiev a considéré cela comme une tentative de redessiner une nouvelle frontière entre les deux pays. Ce qui a provoqué l’intensification du conflit qui n’a pris fin qu’après une réunion bilatérale entre les présidents russe et ukrainien. Après cela, la construction du barrage a été arrêtée.

En outre, en 2004, lors des élections présidentielles en Ukraine, la Russie a largement soutenu son proche candidat, Viktor Ianoukovitch. Cependant, la “révolution orange” a empêché sa victoire pour fraudes. Cela a entraîné la victoire de l’homme politique proche de l’Occident, Viktor Iouchtchenko.

Au cours de sa présidence, la Russie a coupé l’approvisionnement en gaz de l’Ukraine en 2006 et 2009, et a également coupé l’approvisionnement en gaz de l’Europe via l’Ukraine.

En 2008, le président américain, George W. Bush, a tenté d’intégrer l’Ukraine et la Géorgie dans l’OTAN et d’accepter leur adhésion. Cependant, cela s’est heurté à la protestation de Poutine et Moscou a clairement annoncé qu’il n’accepterait pas l’indépendance complète de l’Ukraine.

Le conflit entre les deux parties ne cesse pas de s’intensifier. En effet, en 2014, la Russie annexe la Crimée. Des combats éclatent alors dans les provinces ukrainiennes de Donetsk et de Lougansk, dans le Donbass, qui s’autoproclament « républiques populaires ».

Kiev et ses alliés ont accusé Moscou de soutenir les séparatistes pro-russes du Donbass en fournissant des troupes et des armes. Pour la Russie, ces séparatistes sont des Russes qui doivent être protégés par Moscou.

Après avoir refusé un sommet avec Joe Biden, le 21 février au soir, Vladimir Poutine reconnaît l’indépendance des territoires séparatistes pro-russes de l’est de l’Ukraine. Un nouveau pas vers le conflit déclenché trois jours plus tard.

Aujourd’hui, la guerre entre la Russie et l’Ukraine a des conséquences néfastes sur tout le monde, notamment dans le domaine de l’économie. Alors la question qui se pose est la suivante: le monde connaît-t-il le début d’une troisième guerre mondiale?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here