Le Jean tunisien se fraye une place sur le marché américain

CETTEX

Les exportations tunisiennes de Jeans vers le marché américain, deuxième mondial en termes d’importations de ce produit, ont augmenté de +69,4% en nombre de pièces en 2021 par rapport à 2020. Avec 366 milles pièces et une valeur équivalente à 9,33 millions de dollars US. Soit une augmentation de +84,3% en 2021 par rapport à 2020.

Le prix moyen du pantalon Jeans tunisien était  de 25,5 dollars en 2021. Soit une croissance de +8,77% de son prix moyen en 2020, qui était de 23,44 dollars. C’est ce qu’indique le Centre technique du textile (CETTEX), dans une analyse du marché américain de Jeans.

Avec 50 Etats membres et 330 millions de consommateurs, les importations américaines de Jeans ont affiché une croissance remarquable en valeur et en pièce; soit respectivement de +31,8 et +30% par rapport à 2020. Les USA ont importé, en 2021, ce produit textile, essentiellement du Bengladesh, du Mexique, du Vietnam, de la Chine, du Pakistan et fu Cambodge. Ces pays couvrent ensemble 80% de part de marché des Usa en jeans.

Une opportunité certaine pour la Tunisie

Le marché américain représente une opportunité certaine pour le secteur du textile habillement en Tunisie, dont l’accès aujourd’hui est entravé par des droits de douane de 17%. C’est encore ce que note le CETTEX, dans son analyse.

Le centre estime, par ailleurs, que dans l’hypothèse de la signature d’un accord préférentiel, le secteur tunisien pourrait décrocher 3% du total de part de marché américain du jeans (+,74%) et générer une dynamique positive des exportations et aussi de création d’emplois.

Selon cette hypothèse, la valeur des exportations sera de l’ordre de 108 millions de dollars. Et le nombre de pièces représentera 13,67 millions de pièces. Ceci permettra de créer près de 15 000 postes d’emplois directs et 22 500 indirects. Ces emplois iront vers les zones de développement régional, puisque les zones littorales sont déjà saturées.

Si la Tunisie parvient à réaliser ces résultats, boostés par un accord préférentiel avec les USA, elle pourrait réaliser deux point de croissance, estime le CETTEX.

Toutefois, une telle approche demeure tributaire d’un appui diplomatique et économique. Et ce, afin de poursuivre l’initiative lancée en 2016 par l’APPAREL GROUP, selon l’analyse du CETTEX.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here