Mouvement Ennahdha répond au comité de défense de Balaïd et Brahmi

ennadha

Mouvement Ennahdha a tenu une conférence de presse aujourd’hui 9 février dans son siège à Tunis. L’objectif n’est autre que de démentir les propos du comité de défense des martyrs, Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi. Toute la conférence de presse a été marquée par des accusations contre le comité. Pour le mouvement islamiste,  le comité sert uniquement le projet de « coup d’Etat de Kaïs Saïed ».

«  Comité de la tromperie », c’est avec cette expression que le porte-parole du mouvement Imed Khemiri a qualifié  le comité de défense. Et d’avancer qu’il ment souvent aux Tunisiens.  Continuant dans le même sillage, le porte-parole du parti islamiste prétend que le comité de défense ne défend pas les martyrs mais part en guerre contre son parti. Par ailleurs, il avance que mouvement Ennahdha ne dispose pas d’un appareil secret «  contrairement au comité de défense qui a accès aux appareils de l’Etat ».

Commentant, la conférence de presse du comité qui s’est tenue ce matin, il considère qu’il s’agit d’une autre suite de la «  campagne de diabolisation contre mouvement Ennahdha ». Imed Khmiri  n’a pas manqué de dénigrer la conférence du comité . Selon lui, la conférence n’a rien apporté de nouveau sur les assassinats. Pour lui «ce comité «  assassine encore Chokri Belaïd ».

Dans un autre registre, il dément catégoriquement l’existence d’un appareil secret au sein du mouvement Ennahdha. «  Si c’était le cas, le coup d’Etat n’aurait pas pu réussir ».

Sur un ton alarmiste, il affirme que la justice est le seul moyen. «  Que ceux qui détiennent des preuves les avancent ! ».  Par ailleurs, il a mis en garde contre les tentatives d’instrumentaliser la conférence pour faire pression sur la justice.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here