Ahmed Néjib Chebbi tire à boulets rouges sur Kaïs Saïed

Ahmed Nejib Chebbi

L’opposant Ahmed Néjib Chebbi ne manque pas de pointer du doigt la décision du président de la République Kaïs Saïed à savoir la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), aujourd’hui 6 février, sur son compte officiel du réseau social Facebook.

De ce fait, Ahmed Nejib Chebbi appelle les Tunisiens et la classe politique à se mobiliser et dénoncer cette décision.  Ainsi, il rappelle que  la réforme de la justice et la révélation de la vérité concernant l’assassinat du leader de gauche Chokri Belaïd sont deux revendications légitimes. Cependant, il tient de faire des nuances sur ce sujet.

Pour lui, le président de la République exploite ces causes nobles et justes pour s’accaparer le pouvoir judiciaire et mettre fin à son indépendance. Ainsi, selon Ahmed Néjib Chebbi, le président de la République pourra régner en monarque.  Dans le même sillage, il avance que Kaïs Saïed avait pu exploiter la crise politique pour geler les travaux de l’ARP.

Il pointe du doigt «  le silence et l’indifférence des élites ». Pour lui, ce silence est une forme de complicité. De ce fait, il appelle tous les intervenants à défendre la  justice. Pour rappel, le président de la République a annoncé, hier 5 février la dissolutions du CSM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here