Elyes Kasri : “Nous en sommes à craindre le scénario libanais”

Elyes Kasri

La crise financière aura-t-elle un effet domino sur l’ensemble de l’économie tunisienne? Et ce, après le retard mis dans le versement des salaires des fonctionnaires. Quel diagnostic peut-on faire aujourd’hui? Ainsi, les experts redoutent plusieurs scénarios dont le grec et le libanais? Que peut-on en déduire?

Elyes Kasri, ancien ambassadeur et analyste politique, a accordé une déclaration à www.leconomistemaghrebin.com. Il déclare: “Il y a un an, les experts craignaient la réédition du scénario grec en Tunisie”.

Avant d’ajouter: “Après plusieurs mois d’inaction et de manigances politicardes, nous en sommes à craindre le scénario libanais au cours des prochaines semaines.”

En outre, Elyes Kasri estime qu’à partir de l’été prochain et avec la combinaison d’une crise économique d’une extrême gravité et les profondes dissensions suscitées par le projet politique du président Kais Saïed, il est à craindre que le scénario le plus plausible en Tunisie soit celui somalien.

En somme, même si de nombreux Tunisiens avaient soutenu le gel du parlement et la suspension de la Constitution le 25 juillet, ils croyaient qu’il y avait un espoir de vivre dignement. Et que cela signerait la fin de la mauvaise gouvernance. Aujourd’hui, les choses ne se sont pas passées comme ils l’espéraient.

A cela s’ajoutent la détérioration du pouvoir d’achat et de l’infrastructure sanitaire qui ne font qu’aggraver la situation. D’où la question: faut-il un miracle pour une sortie de crise? Ou seulement une tête pensante qui devra agir dans l’intérêt du pays… Attendons voir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here