DIRECT-CAN 2021 : Tunisie vs Nigeria en Live streaming

Tunisie vs Nigéria

Est-il exagéré de dire que la Tunisie peut bien négocier sa rencontre de ce soir à Garoua face au Nigeria ? Pas du tout. La Tunisie a accompli certes jusqu’ici un bien mauvais parcours dans sa poule F. Certes, le Nigeria est un mastodonte qui a accompli pour sa part un sans-faute. Mais le sort peut-il continuer comme il l’a fait à s’acharner sur la Tunisie ?

Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Ce proverbe est connu. Il peut toujours servir à nous dire que quels que soient les difficultés et les contretemps, il y a toujours une possibilité de sortir la tête de l’eau. Sera-t-il le cas tout à l’heure à Garoua pour le match Tunisie-Nigeria ?

Un mastodonte, ce Nigeria ! Une grande équipe considérée comme un réel champion à l’échelle du monde. Son parcours tant dans cette Coupe d’Afrique des Nations (CAN) que d’une manière générale le montre. Le Nigeria n’a pas fait dans le détail dans sa poule C où il a réussi un sans-faute : trois rencontres et trois victoires. Face à l’Egypte, au Soudan et à la Guinée-Bissau.

Son parcours est aujourd’hui des plus brillants : six participations à une phase finale de la Coupe du monde de football, dix-neuf à une phase finale de la CAN, deux à la phase finale de la Coupe des confédérations et un titre olympique (1996). Ajoutons que le Nigeria est classé au 36e rang mondial par la Fédération internationale de football (FIFA).

La rencontre n’est pas perdue d’avance

Ce qui n’a pas empêché la Tunisie de battre l’équipe nigériane. Comme, en février 2004, lorsque la Tunisie a gagné la CAN. On pourra dire qu’il s’agissait d’un autre temps et d’une autre équipe. Certes. Mais, sur les cinq dernières rencontres entre la Tunisie et le Nigéria, ce dernier n’a gagné qu’une fois et a fait quatre match nul.

Autant dire que la rencontre de ce soir n’est pas perdue d’avance. Beaucoup s’attarderont, ici, sur le fait que la Tunisie a beaucoup joué de malchance en cette 33 ème édition de la CAN 2022. D’abord, un arbitrage catastrophique face au Mali sur lequel il ne faut sans doute pas revenir sinon pour dire qu’il ne peut que rester dans les annales du foot mondial comme une mascarade !

Ensuite, la pandémie du coronavirus a obligé le coach Mondher Kebaier de ne pas aligner certains de ses joueurs. Onze d’entre eux avaient manqué, le 20 janvier 2022, à l’appel face à la Gambie. Et la catastrophe continue avec un coach lui-même atteint ainsi qu’une partie de l’encadrement.

La Tunisie garde toutes ses chances

Ce qui ne peut nous faire oublier cependant que les Aigles de Carthage n’ont pas présenté au cours de leurs trois rencontres de la poule F un visage qui peut honorer le football tunisien. Ainsi, les joueurs ont échoué à concrétiser trois penaltys. Ceux obtenus au cours du premier match face au Mali et au cours du dernier face à la Gambie auraient pu changer le cours des choses et, partant de là, le classement du onze tunisien.

Quid également concernant l’échec des Aigles de Carthage à marquer ne serait-ce qu’un but sur la quinzaine de corners et de coups francs (dont certains étaient à proximité des 16 mètres) dont ils ont bénéficié ; beaucoup n’étaient pas en plus du tout cadrés.

Sans oublier ces cartons rouges (l’un contre le gardien Farouk Ben Mustapha et l’autre contre Mondher Kebaier) obtenus face à la Gambie et qui auraient pu être évités, dénotant sans doute un malaise au sein du groupe.

Sans oublier encore que certains n’omettent pas d’indiquer que le onze tunisien serait peut-être desservi par la distance qu’il aura à parcourir (748 kilomètres à vol d’oiseau) entre Limbé et Garoua, ville de 900 000 habitants, située dans la région Nord où a lieu la rencontre de ce soir, au stade Roumdé Adija d’une capacité de 25 000 places.

Malgré tout cela, la Tunisie garde toutes ses chances de l’emporter. Qui sait ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here