Tunisie – Gambie : A nous les huitièmes de finale

Tunisie

La rencontre Tunisie – Gambie sera, à coup sûr, dure à négocier. Les résultats des Scorpions (nom donné au onze gambien) le prouvent. A en croire le coach gambien, Tom Saintfiet, « l’équipe gambienne est qualifiée pour la première fois. Mais chaque gambien pense avec certitude que nous allons gagner la Coupe d’Afrique ».

Nous le savons depuis une éternité: un homme averti en vaut deux. L’occasion est aujourd’hui sans doute de le rappeler à l’heure où la Tunisie s’apprête à rencontrer ce soir (à 20 heures) la Gambie. Une Gambie dont il faut évidemment se méfier. Ses résultats en cette 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2022 sont là pour le prouver.

Jusqu’à ce 20 janvier 2022, la Gambie est classée deuxième du groupe F. Avant le onze tunisien. Grâce à une victoire face à la Mauritanie (1-0) et à un nul face au Mali (1-1). Le Mali qui a– faut-il le rappeler ?- pris le dessus sur les Aigles de Carthage par 1 à 0.

Autant dire que la rencontre contre l’équipe gambienne sera difficile à négocier. Les Scorpions croient d’ailleurs à leur bonne étoile. Croyant dur comme fer qu’ils peuvent disposer de la Tunisie. Un match nul suffira du reste aux Gambiens pour aller en huitième de finale. Et une défaite de la Tunisie peut être synonyme d’élimination.

A surveiller de près

Nous n’en sommes pas là. Mais, le coach gambien, le Belge Tom Saintfiet, en a étonné plus d’un. En effet, il déclarait, le 10 janvier 2022, dans une interview à notre confrère belge sportmagazine.levif.be que « l’équipe gambienne est qualifiée pour la première fois. Mais chaque gambien pense avec certitude que nous allons gagner la Coupe d’Afrique ».

En somme, un rêve gambien auquel croient des joueurs soudés qui veulent aller jusqu’au bout de leur aventure africaine. Il faut dire qu’ils ont des joueurs de talent. A l’image d’Omar Colley et de Musa Barrow qui évoluent en Serie A en Italie. Le premier à la Sampdoria et le second à Bologne.

Ils sont du reste à surveiller de près. D’autant plus qu’ils ont déjà épousé le panache qui caractérise le calcio avec son légendaire « catenaccio » (verrou), solide défense et contre-attaque permanente. Mais surtout un football qui ne s’abandonne jamais à l’adversaire.

La Tunisie peut disposer du petit Poucet gambien

Certes la Gambie est classée au 150 ème rang mondial de la FIFA (Fédération Internationale de Football). Certes, la Gambie est qualifiée pour la première fois. Mais, n’oublions pas, et même s’il s’agit d’un match amical, que les Scorpions ont battu les Aigles de Carthage par 2-1 un certain 9 janvier 2010, à Tunis.

Il va sans dire que la Tunisie peut disposer du Petit Poucet gambien. Mais à seulement une condition: ne pas minimiser l’adversaire. Mais aussi ne pas accorder plus qu’il ne faut d’importance à un onze gambien qui n’a pas un parcours footballistique aussi riche que celui des Aigles de Carthage, connus pour leur opportunisme.

Car, on ne le dira jamais assez: les matches se gagnent sur le terrain. Et pour gagner un match, il faut bien s’y préparer. Nul doute que les coéquipiers de Mondher Kebaier le savent. Et ne peuvent ignorer qu’ils doivent prendre les devants pour ne pas laisser les Scorpions les mordre là où cela fait mal et arracher une victoire qui pourrait les éliminer prématurément.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here