Grève de la Poste tunisienne : la fédération générale explique

Poste tunisienne

Le secrétaire général de la Fédération générale de la Poste tunisienne, Hbib Mizouri, indique, aujourd’hui 18 janvier 2022, que l’office est informé de la grève depuis septembre dernier. Mais qu’à ce jour, il n’a pas reçu de réponse.

Hbib Mizroui déclare ainsi à une radio que, depuis deux semaines, les agents de la Poste tunisienne portent un brassard rouge. Et ce, en signe de protestation et ils appellent à la négociation.

Il a ajouté que le refus de négociation “est un coup porté au dialogue social”.

Par ailleurs, M. Mizouri a expliqué que la grève n’est pas surprenante. Car depuis des mois la fédération appelle à la négociation.

“L’une de nos plus importantes revendications est la mise en œuvre des accords précédents”, a-il-affirmé.

D’un autre côté, le secrétaire général de la Fédération générale de la Poste a précisé qu’ “il y a tendance à nuire à l’institution. Bien qu’elle ait enregistré un taux de croissance de 11%”.

Selon lui, l’autorité de surveillance ne fournit même pas les outils de travail.

Au final, notons que les agents de la Poste tunisienne seront en grève les 19 et 20 janvier.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here