TIA: en 2021, les intentions d’investissement ont chuté de 42%

investissements

Les intentions relatives aux investissements pour les projets dont le coût dépassent 15 MDT connaissent une baisse de 42% durant l’année 2021 par rapport à 2020. Et ce, en passant de 2818,05 MDT à 1620,8 MDT. Ainsi qu’une baisse de 26% par rapport à la même période de 2019.

Le nombre de postes d’emploi est en baisse de 24% par rapport à l’année 2020 et en baisse de 27% par rapport à l’année 2019. “Les mesures mises en place, Post Covid, par de nombreux pays pour lutter contre la pandémie ont entrainé des chocs financiers et de lourdes conséquences sur le rythme de croissance de l’industrie mondiale. Le ralentissement de ce rythme et surtout l’attractivité de nouveaux investissements n’épargnaient pas l’économie tunisienne”. C’est ce qu’explique la TIA.

Les projets d’investissements déclarés couvrent des opérations de création, d’extension et de renouvellement répartis comme suit:

    • 14 projets de Création (56%) avec un coût d’investissement de 1177,36 MD et 7574 postes d’emplois à créer.
    • 10 projets d’extension (40%) avec un coût d’investissement de 411,47MD et 2598 postes d’emplois à créer.
    • 01 projet de renouvellement (4%) avec un coût d’investissement de 31,95 MD et 122 postes d’emplois à créer.

Notons que le volume des investissements générés par les opérations de création est nettement supérieur à celui des opérations d’extension. Ce qui dénote un signe positif par rapport à la nature des investissements déclarés.

Ainsi, le secteur agricole compte la part la plus importante des investissements de création (54%) avec un volume d’investissement de 647,000 MDT. Ce qui permet la création de 4412 postes d’emploi. Suit le secteur de l’industrie (19%).

Par ailleurs, l’analyse de l’évolution sectorielle des investissements déclarés révèle que le volume des investissements durant l’année 2021 a connu une hausse de (100%) au niveau du secteur agricole par rapport à la même période de 2020. Mais aussi une baisse importante de (83%) au niveau du secteur des énergies renouvelables et de (41%) au niveau de l’industrie.

Focus sur l’industrie

Ainsi, une analyse plus détaillée au niveau des investissements industriels déclarés durant l’année 2021 révèle des parts importantes des projets au niveau des industries chimiques (27%) et celles des Industries Mécaniques Électriques (23%). En revanche, le secteur des Industries Mécaniques accapare la part la plus importante (36%) au niveau de la création d’emploi.

Au niveau du secteur des Industries mécaniques électriques (IME), la majorité des investissements déclarés touchent le secteur automobile (fabrication de composants automobiles). Et ce, avec un volume d’investissement de 62,81 MDT. Ces investissements sont d’origine allemande.

En outre, les 25 projets d’investissement déclarés durant l’année 2021 couvrent 13 gouvernorats. 44% des projets déclarés sont implantés dans les zones de développement régional. Avec une enveloppe de 439,716 MD, soit 27 % du total des investissements déclarés. Ils permettent ainsi la création de 2851 emplois, soit 28% du nombre total de postes d’emplois à créer.

Notons que les projets déclarés dans les zones de développement régional sont des projets industriels, dont la majorité (55%) est des extensions.

De plus, les Projets d’Intérêt National (PIN1) représentent 40% du nombre de projets déclarés. Et ce, avec un volume d’investissement global de 1202,04 MDT soit (75%) du total des investissements déclarés. Ce qui permet la création de 8577 postes d’emploi; soit 81% de l’emploi déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here