Éducation : Fathi Slaouti pointe du doigt la consommation de drogue

Fathi Slaouti

Pour le ministre de l’Éducation, Fathi Slaouti, l’auteur du crime par arme blanche contre son professeur au lycée secondaire Ibn Rachik à Ezzahra (gouvernorat de Ben Arous) était sous l’emprise d’une drogue. Il s’exprimait sur un ton sûr et confiant.

Intervenant sur les ondes de Shems FM, ce matin du 9 novembre, Fathi Slaouti a affirmé que la drogue est « un fléau qui s’attaque à nos établissements éducatifs ». Tout en relevant que le corps enseignant subit toujours différentes formes d’agression, il a exprimé sa stupéfaction de l’aspect sauvage et violent du crime en question. Pour cette raison, il a estimé que ce geste doit être le coup d’envoi de la réforme de tout le système éducatif en Tunisie.

Dans le même contexte, le ministre constate « l’intolérance d’une partie de la nouvelle génération d’élèves ». Il regrette, également, «  la défaillance de nos écoles ». Reconnaissant également les dépassements d’un certain nombre d’enseignants, le ministre affirme qu’il s’agit là de cas isolés. D’ailleurs, il plaide pour la sensibilisation des élèves et pour des espaces éducatifs répondant à leurs attentes.

Pour rappel, un élève de première année secondaire a poignardé un enseignant au lycée Ibn Rachik à Ezzahra, dans le gouvernorat de Ben Arous. Le crime est survenu hier 8 novembre. D’après des sources concordantes, l’enseignant a reçu deux coups, au visage et à la tête.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here