Rallye : le Tunisia Desert Challenge renaît du 5 au 13 novembre

Rallye

La Tunisie a bien sûr une tradition dans le monde du Rallye. Après 25 ans d’absence, notre pays renoue avec ce sport automobile à l’occasion du Tunisia Desert Challenge. 

 Le rêve sera finalement concrétisé. Ils l’avaient rêvé, le Tunisia Desert Challenge l’a fait. Il n’y a pas mieux que de retrouver ce grand Rallye en Tunisie.

En effet, le Tunisia Desert Challenge, qui aura lieu du 5 au 13 novembre, est un challenge aussi bien sportif que touristique. Il s’agit d’un événement qui s’inscrit dans le cadre du tourisme sportif.

Aujourd’hui, ce tourisme sportif met à contribution plusieurs ministères, surtout ceux du Tourisme et de la Jeunesse et des Sports, ainsi que la FTA (Fédération tunisienne de l’automobile) et la FTM (Fédération tunisienne de motocyclisme), à côté des ministères de l’Intérieur, de la Défense, de la Santé, du Transport, des Finances, des Technologies de la communication, la direction générale des douanes, les gouvernorats et la direction des télécommunications. 

L’événement est de taille. Cela va permettre une relance économique, comme l’ont évoqué les deux ministres, celui du Tourisme et de l’Artisanat Moez Ben Hassine, et celui de la Jeunesse et des Sports Kamel Deguiche. 

Développer le tourisme sportif

Ils soulignent l’importance du tourisme sportif et annoncent que plusieurs événements de taille seront mis en place prochainement. 

Présent lors de la conférence de presse, au siège du ministère du Tourisme, Nabil Smida, PDG de Agil,  souligne que la SNDP, le sponsor de cet événement, « à travers notre ambassadrice de marque, notre championne Hend Chaouch, va approvisionner les voitures et les camions à travers nos produits de qualité, la nouveauté Agil X advanced. Il s’agit également d’une occasion de mettre en avant les essais techniques réalisés et les innovations. Comme vous le savez, Agil est leader sur le marché national. De plus, on est en train d’améliorer nos services pour que nos clients trouvent satisfaction… ». 

De son côté, Hend Chaouch souligne que le Rallye ne pourra pas avoir lieu sans l’aide, l’apport et les encouragements de notre société nationale de distribution des pétroles Agil, qui sera omniprésente à travers son nouveau carburant Agil X advanced, qui va améliorer le rendement de tous les véhicules du Rallye.

Par ailleurs, Anis Nabli, pilote moto et voiture, ayant participé à plusieurs rallyes (Tunisie, Dubaï, Maroc, etc.), estime qu’un tel  événement permet une reprise du tourisme sportif.  Tout en ajoutant: « La difficulté aujourd’hui, en plus de la crise sanitaire, est de trouver des sponsors pour les pilotes tunisiens… Comme tout le monde le sait, il y a beaucoup de gens passionnés par le monde du Rallye. Mais pour avoir une voiture et pouvoir y participer, il faut au minimum 100 mille dinars pour partir à l’aventure, sans compter les frais d’inscription. En somme, un sport coûteux, mais riche en sensations fortes… ». 

Plus encore, ce genre d’événement constitue aussi le baromètre du pays, au point de vue sécurité et réussite. Car qui dit sécurité dit réussite. C’est ce que nous a mentionné Jalel Ghedira, le directeur de la sécurité du Rallye, à l’issue de la conférence de presse. Tout en ajoutant que cela permettra de développer le tourisme sportif, dynamique et prometteur.

En effet, le Tunisia Desert Challenge contribuera au rayonnement des sports mécaniques dans le Sud tunisien, puisque c’est une manière de dynamiser toute la région et de véhiculer une belle image de notre beau désert et de notre beau pays. Mais c’est aussi une manière de faire la promotion de toutes les belles régions traversées par ce Rallye.

Rappelons que le Rallye compte 2 500 km au total.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here