Sfax : le torchon brûle entre l’UGTT et l’UTICA

sfax

Désormais, c’est officiel. L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) – Section de Sfax appelle ses adhérents à observer une grève générale du secteur privé, le jeudi 28 octobre courant.

Cette décision ne date pas d’hier. La section régionale de l’UGTT a décrété la grève générale à Sfax depuis le mois de septembre. En effet, elle proteste contre la détérioration du pouvoir d’achat. Elle plaide pour l’augmentation des salaires. Et elle revendique la relance des négociations sociales suspendues depuis deux ans.

D’ailleurs, la section régionale de l’UTICA ne manque pas de répondre à cette grève, dans un communiqué rendu public, hier 25 octobre. En effet, le président de la section régionale de l’UTICA affirme que les négociations sociales du secteur privé se déroulent entre les deux centrales, sous la direction du ministère des Affaires sociales et non entre les deux sections régionales de l’UGTT et de l’UTICA. Ainsi, pour cette raison, il considère qu’il s’agit d’une grève générale illégale.

Pour lui, tenir à la concrétisation de cette grève s’inscrit dans le cadre de la volonté de porter atteinte à la paix sociale. Et ce, à un certain moment où le pays a besoin d’un climat sain pour surmonter la conjoncture économique critique. Le seul perdant sera l’économie nationale. Il tient la section régionale de Sfax pour responsable de tous les dommages, notamment en ce qui concerne les salaires et les pertes pour les entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here