FMI: vers la création d’un fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité

FMI

Le comité monétaire et financier international (CMFI) relevant du Fonds Monétaire International (FMI) appelle à la création d’un fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité. Et ce, dans le but d’offrir un financement abordable et à long terme aux pays engagés dans des réformes macroéconomiques essentielles. Cela permettra de réduire les risques pour la stabilité future de leur balance des paiements. Notamment ceux liés au changement climatique et à la pandémie de Covid-19.

Ce fonds fiduciaire devrait préserver le statut d’avoirs de réserve des DTS soulignait le comité. Et ce, lors des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI). Elles se déroulaient du 11 au 17 octobre courant.

Ainsi, le CMFI exhorte le FMI à mettre en place ce fonds fiduciaire en étroite collaboration avec la Banque mondiale. Et à apporter une assistance technique à l’étude des options envisageables pour le transfert de DTS par l’intermédiaire de banques de développement multilatérales.

Il appelle, à cet égard, d’autres pays membres du FMI à signer des accords d’échange volontaire de DTS. Et ce, afin de développer la capacité des marchés.

Sachant que le conseil des gouverneurs du FMI approuvait, le 2 août dernier, une allocation générale de droits de tirages spéciaux (DTS). Laquelle est équivalente à 650 milliards de dollars (environ 456 milliards de DTS). Objectif: accroître les liquidités de ses membres, dont la Tunisie qui a reçu 741 millions de dollars.

En effet, les droits de tirage spéciaux sont un instrument monétaire international créé par le FMI en 1969. Ils servent à compléter les réserves officielles existantes des pays membres.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here