Maroc : l’inflation devrait ressortir à 1,2% en 2021

Maroc - L'Economiste Maghrebin

Au Maroc, l’inflation est revenue à 0,8% en août, en lien avec la baisse des prix des produits alimentaires à prix volatils. Et ce, après une relative accélération à 1,6% en moyenne au deuxième trimestre de 2021 et à 2,2% en juillet.

« Dans un contexte marqué par le renchérissement des produits énergétiques, le redressement de la demande intérieure et l’accentuation de l’inflation importée, elle devrait ressortir à 1,2% sur l’ensemble de cette année et s’établir à 1,6% en 2022. Et ce, après un taux de 0,7% en 2020 », précise Bank Al Maghrib.

En effet, l’inflation sous-jacente devrait passer de 0,5% en moyenne en 2020 à 1,4% en 2021 et atteindrait 2,1% en 2022.

Selon les projections actualisées de Bank Al-Maghrib, le PIB en termes réels terminerait l’année avec un rebond de 6,2%, en révision à la hausse de 0,9 point. Et ce, par rapport aux prévisions de juin dernier.

Notons qu’au plan des finances publiques, l’exécution budgétaire au terme des huit premiers mois de l’année fait ressortir un déficit de 48,8 milliards de dirhams, en creusement de 2,2 milliards d’une année à l’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here