Le Syndicat du corps diplomatique réclame le retrait du passeport diplomatique, accordé à Moncef Marzouki

Moncef Marzouki

Le bureau exécutif du Syndicat du corps diplomatique tunisien a appelé la présidence de la République et le ministère des Affaires étrangères à « retirer le passeport diplomatique accordé à l’ancien président provisoire, Moncef Marzouki, pour violation de l’obligation de réserve et atteinte aux intérêts du pays ».

L’appel du syndicat intervient sur fond de déclarations faites par l’ancien président Moncef Marzouki à Paris, dans lesquelles, il a appelé les autorités de pays étrangères à compromettre le Sommet de la francophonie qui devrait avoir lieu, les 20 et 21 novembre prochain, sur l’île de Djerba.

Le Syndicat a précisé dans un communiqué publié, ce samedi, que « ces pratiques vont à l’encontre de la noble mission diplomatique. Ainsi qu’ à l’encontre des dispositions de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961 ».

Il s’agit de déclarations « dangereuses et honteuses », avertit le Syndicat du corps diplomatique tunisien, dans le même communiqué.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here