Zone euro: un taux d’emplois vacants de 2,3%

emploi

Selon les chiffres publiés par Eurostat, au deuxième trimestre 2021, le taux d’emplois vacants s’est établi à 2,3% dans la zone euro. En hausse par rapport aux taux de 2,1% du trimestre précédent. Et de 1,6% relevé au deuxième trimestre de 2020.

Le taux d’emplois vacants dans l’UE était de 2,2% pour le deuxième trimestre 2021. En hausse par rapport aux taux de 2% relevé au trimestre précédent. Et de 1,6% pour le deuxième trimestre 2020.

Pour rappel, le taux d’emplois vacants (TEV) mesure la proportion de l’ensemble des emplois qui sont vacants. Il est exprimé en pourcentage: TEV = (nombre d’emplois vacants) / (nombre d’emplois occupés + nombre d’emplois vacants).

Un emploi vacant est un poste rémunéré nouvellement créé, non pourvu, ou qui deviendra vacant sous peu. Et pour le pourvoi duquel l’employeur entreprend activement de chercher, en dehors de l’entreprise concernée, un candidat apte. L’employeur est prêt à entreprendre des démarches supplémentaires et a l’intention de le pourvoir immédiatement ou dans un court délai. Selon cette définition, un emploi vacant doit être ouvert aux candidats externes à l’entreprise.

Cependant, cela n’ôte pas à l’employeur la possibilité de recruter un candidat en interne pour ce poste. En revanche, un poste vacant ouvert uniquement aux candidats internes à l’entreprise ne doit pas être considéré comme un emploi vacant. Un poste occupé est un emploi rémunéré au sein d’une organisation auquel un salarié a été affecté.

Dans la zone euro, le taux d’emplois vacants au deuxième trimestre 2021 s’est établi à 2,2% dans le secteur de l’industrie et de la construction et à 2,5 % dans celui des services. Dans l’UE, le taux s’est également établi à 2,2% dans le secteur de l’industrie et de la construction et à 2,5% dans celui des services.

Les taux d’emplois vacants les plus élevés au premier trimestre 2021 ont été enregistrés en Tchéquie (4,9%), en Belgique (4,2%) et aux Pays-Bas (3,8%). À l’inverse, les taux les plus faibles ont été observés en Grèce (0,3% au premier trimestre de 2021); ainsi qu’en Bulgarie, en Espagne et en Roumanie (0,8% chacune).

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here