BTS Bank : évolution significative des résultats et des activités

BTS Bank L'Economiste Maghrébin

La BTS Bank a publié ses états financiers arrêtés au 30 juin 2021 relatifs au premier semestre de 2021.

Ces états financiers font apparaître une croissance remarquable du total bilan de la BTS Bank de l’ordre de 7,6%, soit 1 649,5 MD contre 1 532 MD au cours de la même période de 2020.

D’autre part, l’encours des crédits a atteint une enveloppe de 1 300,5 MD en 2021. Et ce, contre un montant de 1 226,3 MD en 2020, soit une croissance de 6,1%.

Le PNB de la BTS Bank a enregistré une croissance de 11,1%. Il atteint environ 25,6 MD au cours des six premiers mois de 2021, contre 23,0 MD pour la même période de 2020.

Pour ce qui est des fonds propres, il y a lieu de constater une évolution significative de 97 MD. Et ce, contre 90,7 MD enregistrés au cours de la même période de l’année 2020, soit une augmentation de 7%.

Au cours de cette période, la banque a réussi à réaliser un résultat net positif de 4,1 millions de dinars contre 2,4 MD enregistrés en 2020, soit un taux de croissance de 69%.

Hausse de 62% des crédits octroyés au secteur agricole

Au cours des six premiers mois de cette année, la BTS Bank a octroyé 4 807 crédits à des micro-projets pour un coût d’investissement total d’environ 95,7 MD. Ce qui contribuerait à la création de 7 400 emplois.

En effet, les crédits octroyés sont répartis entre les différentes activités économiques et secteurs, avec 6 MD alloués au secteur agricole et 8,1 MD au secteur artisanal. Ces crédits ont enregistré ainsi un taux d’évolution estimé, respectivement, à 62% et 60% par rapport au premier semestre de 2020.

Le coût de l’investissement alloué aux secteurs des micro-entreprises et des services a augmenté au cours de la même période de 8 % et de 9,2 %, soit 22,4 MD et 59,2 MD en 2021, et respectivement 20,7 MD et 54,2 MD comparé à 2020.

D’un autre côté, la part des diplômés a augmenté de 12%. Et ce, avec un coût d’investissement d’environ 35,2 MD par rapport à la même période de 2020.

Notons que le coût des investissements affectés à la création de nouveaux projets a été amélioré de 28,5 %, avec un coût d’investissement de 53,8 MD en 2021 contre 41,9 MD enregistré en 2020.

En matière de finances islamiques, la BTS Bank a financé 380 projets Mourabaha et Ijara avec un coût d’investissement d’environ 19,5 MD, soit 20,3 % du coût global d’investissement de la banque au cours des six premiers mois de cette année.

Mise en place d’une série de programmes

Dans le cadre du soutien aux petits promoteurs et artisans et afin de les aider à réduire l’impact de la pandémie Covid-19, la BTS Bank a mis en place une série de programmes en partenariat avec les structures concernées, dont les plus importants sont :

  • Soutenir les promoteurs et les artisans. Et ce, en partenariat avec le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi en mettant 5 000 crédits au profit des bénéficiaires. Le coût total est d’environ 25 MD. 3 847 crédits ont été approuvés jusqu’à ce jour. Sachant qu’environ 50% des fonds alloués, soit 12,5 MD, ont été affectés pour les projets touchés par la pandémie. L’objectif étant de permettre aux promoteurs de retrouver les conditions nécessaires pour la reprise de leurs activités.
  • Aider les artisans en coordination avec l’Office National de l’Artisanat pour le développement d’un programme spécial d’aide aux artisans. Et ce, avec un montant alloué de 10 MD accordés à 2 665 bénéficiaires. Notons que ce programme est au stade final. Les fonds sont en train d’être versés aux bénéficiaires.

Communiqué 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here