La finalisation du transfert de propriété de Shems FM aura lieu au mois de septembre courant

shems fm

La Société AL KARAMA HOLDING annonce aujourd’hui que la finalisation du transfert de propriété de Shems FM est prévue au cours de ce mois. Et ce, après la levée de certaines conditions suspensives. A savoir celles que prévoit l’acte de cession des participations publiques détenues dans son capital.

AL KARAMA HOLDING a, en outre, tenu à souligner que la gestion de la radio Shems FM durant cette période transitoire est assurée en coordination et en concertations avec le nouveau acquéreur qui a payé 20% de la valeur de cession. « L’acquéreur a déposé une garantie bancaire au titre du reste de la valeur mentionnée dans le contrat, soit les 80% », ajoute AL KARAMA HOLDING.

Pour rappel, l’acte de cession des participations publiques détenues dans le capital de la Société TUNISA BROADCASTING Radio SHEMS FM au profit du Groupe Maxula représenté par Raouf Aouadi, a été signé le 21 juin.

AL KARAMA HOLDING a, aussi, tenu à réaffirmer son engagement à appuyer financièrement cette radio. Et ce, malgré les difficultés financières et structurelles auxquelles elle fait face. Car ses revenus publicitaires ne couvrent pas ses différentes charges.

Un repreneur pour Shems FM

Au final, AL KARAMA HOLDING a appelé toutes les parties prenantes à contribuer au sauvetage de cette entreprise médiatique. Afin de jouer pleinement son rôle dans le paysage médiatique.

Pour rappel, la réunion du 30 août 2021 entre syndicats, représentant légal de radio Shems FM et représentant de Al Karama Holding s’est focalisée sur la dégradation de la situation professionnelle au sein de l’établissement. Ainsi que sur le flou qui entoure sa nouvelle programmation.

Des doutes sur le futur de la radio

Selon le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), la rencontre a permis d’examiner la fin de contrat de plusieurs journalistes, en violation franche des accords passés antérieurement entre les structures syndicales, Al Karama Holding et les gouvernements successifs.

Contactée par leconomistemaghrebin.com, Mme Khaoula Sliti, journaliste et représentante du Syndicat national des journalistes Tunisiens (SNJT) à Shems FM, a émis des réserves quant à l’acte de cession de la Radio.

« L’opération manque de transparence. Surtout que depuis la signature de l’acte de cession en juin dernier, plusieurs de mes collègues ont été contactés pour les informer de la fin de leur contrat de travail avec Shems FM. D’autres ont vu leur contrat renouvelé pour une durée d’un mois! », déclare-t-elle.

Et d’ajouter: « Le flou entoure cette opération. Je m’interroge aussi sur l’avenir de notre radio. Notamment en ce qui concerne la nouvelle programmation. Il y a des soupçons de corruption. C’est pourquoi nous avons demandé d’ouvrir une enquête autour de ce dossier », ajoute-t-elle.

« La HAICA ne donnera son accord définitif pour la cession de la Société TUNISA BROADCASTING Radio SHEMS FM que si les dispositions du décret-loi n°2011-116 et le cahier des charges pour la création et l’exploitation d’une radio privée sont respectés ». C’est ce qu’affirme la HAICA de son côté, dans un communiqué publié vendredi 3 septembre 2021.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here