Commerce extérieur aux prix courants: quasi-stabilité du déficit commercial mensuel en juillet 2021

déficit commercial compétitivité

Le déficit commercial mensuel a enregistré une quasi-stabilité, en juillet 2021, pour s’établir à un niveau de 1409,3 MD, contre à 1451,7 MD en juin.

Selon la note sur « Le Commerce Extérieur aux prix courants (CVS-CEC), juillet 2021« , publiée, par l’Institut National de la Statistique (INS), le taux de couverture, en juillet 2021, a perdu 2,2 points par rapport à juin 2021 pour s’établir à 72,2%.

Rechute des échanges commerciaux

Après un rebond ponctuel au mois de juin, les échanges commerciaux se sont repliés de nouveau au mois de juillet 2021, selon la note de l’INS. En effet, les importations ont baissé de 10,6% et les exportations de 13,2%. Les échanges commerciaux repassent ainsi en dessous de leurs niveaux d’avant pandémie (février 2019).

Forte baisse des exportations de 13,2%

En juillet 2021, les exportations ont fléchi de 13,2% pour se situer à un niveau de 3657 MD. La contraction a touché tous les secteurs à l’exception du secteur de l’énergie et lubrifiant qui a enregistré une hausse de 15,4%.

Les baisses les plus significatives ont été enregistrées dans le secteur des industries mécaniques et électriques (-16,7%). Essentiellement sous effet de la baisse des exportations des fils et câbles électriques.

Les exportations du secteur textiles, habillements et cuirs ont, pour leur part, chuté de 14,4%. Et ce, principalement en raison de la baisse des exportations sous le régime offshore (-13,5%).

Le groupement sectoriel « agriculture et industrie agro-alimentaire » a enregistré, aussi, une baisse de 17,3%.

Les exportations vers les pays de l’Union européenne ont marqué une baisse de (-19,2%). Cette diminution a touché la majorité des pays tels que la France (-7,5%), l’Allemagne (-28,9%), l’Espagne (-40,8%) et l’Italie (-15,5%).

Il en est de même pour l’UMA (-8,9%) et la Russie (-43,2%). Tandis que les ventes  tunisiennes ont augmenté avec la Chine de (+13,9%) et avec la Turquie de (+56,5%).

Régression des importations de 10,6%

La note de l’INS a souligné qu’après une accélération remarquable au mois précédent, les importations ont régressé de 10,6% en juillet 2021 pour s’établir à un niveau de 5066,4MD. Enregistrant ainsi la plus forte baisse en pourcentage depuis avril 2020.

Cette baisse résulte de la contraction des importations des produits énergétique de 44,4%. Ainsi que du repli des approvisionnements en matières première et demi-produits de 14,5%, principalement les produits métallurgiques.

Cependant les achats en produits d’alimentation et en biens équipement ont légèrement atténué la baisse globale en enregistrant des augmentations respectives de 7,7% et 5,2%.

Pour ce qui est des importations, les échanges commerciaux des biens avec l’Union européenne ont enregistré, en juillet 2021, une régression avec la plupart des pays. En effet les achats  tunisiennes ont baissé avec les pays de l’Union européenne (-7,4%), la Chine (-15,6%), la Turquie (-32,4%), l’UMA (-20,4%) et la Russie (-72,6%).

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here