GIZ Tunisie – PME : démarrage de la deuxième phase du projet PEMA

PEMA

À l’occasion de l’achèvement de la première phase du projet PEMA, GIZ Tunisie, en partenariat avec le ministère du Commerce et du Développement des exportations et le Centre de promotion des exportations (CEPEX), a organisé le 29 juin une cérémonie annonçant à la fois la clôture du PEMA I et le lancement du PEMA II.

Au cours de cette cérémonie, la GIZ a présenté les résultats et réalisations de la première phase. Les organisateurs ont, également, rappelé que le lancement de la deuxième phase de PEMA II a eu lieu en janvier 2021. Il se poursuivra jusqu’à décembre 2023. Cette phase s’étalera sur 3 années.

En effet, le PEMA I a permis à 650 entreprises tunisiennes de bénéficier de divers événements ciblant l’Afrique subsaharienne. 110 entreprises ont eu de nouvelles relations d’affaires avec un partenaire en Afrique subsaharienne. 50 entreprises ont pu créer 152 emplois dont 36% sont occupés par des femmes.

Le projet a pour objectif de soutenir les PME tunisiennes. Ceci en vue d’accéder à de nouveaux marchés en Afrique subsaharienne. PEMA II vise l’ensemble de l’Afrique subsaharienne qui abrite quarante-huit États.

L’équipe du projet, en collaboration avec le ministère du Commerce et du Développement des exportations, cherche, également, à améliorer les canaux de communication et à créer des formats de dialogue public-privé.Ceci afin d’impliquer les PME tunisiennes dans les négociations et la mise en œuvre de la ZLECA et du COMESA.

Développer leur commerce avec l’Afrique subsaharienne

Pour faciliter la communication sur les accords commerciaux avec l’Afrique, le projet compte simplifier l’accès à l’information. Il porte, aussi, sur l’amélioration de la coordination entre les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre des accords.

A ces fins, le site web https://www.africatradeagreements.tn/ et une application mobile ont déjà été lancés en novembre 2020, pendant la première phase du projet.

Le projet développe également des services appropriés, en soutenant le CEPEX dans la création d’une offre de services pour les chefs d’entreprise, à développer de nouveaux services numériques et à organiser des formats d’échange avec des entreprises africaines.

À ce titre, le projet a aussi créé, puis soutenu, quatre consortiums d’exportation : Tunisia Building Partners (bâtiment), Taste Tunisia (agroalimentaire), Tunisia Health Alliance (santé) et Get’IT (Technologie de l’Information et de la Communication) avec l’élaboration d’une stratégie visant à développer leur commerce avec l’Afrique subsaharienne. Dans le cadre de ces consortiums, 60 entreprises conjuguent leurs forces pour mieux se positionner ensemble sur les marchés étrangers.

D’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here