Allègement du déficit budgétaire de 47%, à 1,218 milliard de dinars

déficit budgétaire - L'Economiste Maghrébin

Le déficit budgétaire s’est allégé de 47%, à 1,218 milliard de dinars, à fin avril 2021. Affirment les résultats provisoires de l’exécution du Budget de l’Etat. Le ministère de l’Economie, des finances et de l’appui à l’investissement vient de publier les résultats en question.

Cet allègement a été favorisé par la hausse de ressources budgétaires de 10,3%, à environ 10,5 milliards de dinars, en raison notamment, de l’accroissement des recettes fiscales de 20%, à 9,9 milliards de dinars, contre une légère baisse des charges budgétaires de 1,3%, à près de 11,7 milliards de dinars. Il s’agit, ainsi, d’une amélioration du déficit budgétaire.

La diminution des charges budgétaires est expliquée par la régression des enveloppes allouées aux dépenses d’intervention de 6,5%, à 2,3 milliards de dinars et aux dépenses d’investissement de 18%, à 0,7 milliard de dinars. En revanche, les dépenses de rémunération se sont accrues de 2,7%. Il importe de noter que ces dépenses, dont la valeur s’élève à 6,7 milliards de dinars, à fin avril, représentent 57% du total des charges budgétaires.

Pour ce qui est de ressources de trésorerie, elles ont baissé de 19%, à 4,4 milliards de dinars, dont près de 97% sont des ressources d’emprunt (4,2 milliards de dinars). A noter que les emprunts extérieurs ont augmenté de 115%, durant les quatre premiers mois de 2021, pour atteindre les 2 milliards de dinars, alors que les emprunts intérieurs ont très légèrement évolué de 1%, à 2,3 milliards de dinars.

                                                                                                                 Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here