Tunis : des travailleurs de chantiers de plusieurs régions protestent à la Kasbah

travailleurs chantiers

Des travailleurs de chantiers se sont rassemblés, jeudi, à la place de la Kasbah à Tunis. Ils revendiquent  l’accélération de la mise en œuvre de l’accord d’octobre 2020. De même que la publication au Journal officiel de la République tunisienne des décrets d’application relatifs à la titularisation, par groupe, des travailleurs de moins de 45 ans.

Il a été convenu de régulariser la situation du premier groupe de travailleurs de chantiers en juin 2021. Mais le gouvernement n’a pas encore pris de mesures concrètes à cet égard. C’est ce qu’explique Mohamed Hedi Khadhrawi, originaire de Kasserine. L’absence de crédibilité dans les décisions du gouvernement a conduit à un blocage de leur dossier pendant une dizaine d’années. Ainsi, estime de son coté Walid Boughanmi, travailleur de chantier à Qalaat Sinan (gouvernorat du Kef).

Il a ajouté qu’ils attendent les résultats de la réunion prévue, aujourd’hui, entre des représentants de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et du gouvernement. Et ce, pour décider des prochaines étapes et des actions à entreprendre pour revendiquer leur droit constitutionnel à un travail qui préserve leur dignité.

En effet, l’UGTT et le gouvernement ont signé un accord portant sur la régularisation de la situation des travailleurs de chantiers, le 20 octobre 2020. Il prévoit de régler le dossier de 31 mille travailleurs de moins de 45 ans. L’accord prévoit, également, la possibilité de bénéficier d’un chèque de départ. Il concerne ceux qui ne veulent pas continuer à travailler et pour les personnes âgées de 45 et 55 ans.

                                                                                                      Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here