AstraZeneca : le vaccin cumule les mésaventures !

AstraZeneca

Alors qu’il vient d’annoncer le changement de nom de son vaccin, le groupe pharmaceutique AstraZeneca se retrouve encore une fois face à de nouveaux obstacles.

En France, et plus précisément dans le nord du pays, les citoyens et citoyennes de la région ont exprimé leurs craintes et peurs quant aux effets secondaires qui pourraient résulter du vaccin AstraZeneca. Ainsi, des milliers de doses ne trouvent pas preneurs.

En effet, des milliers de ces doses du vaccin d’AstraZeneca occupent encore les étagères des frigos. Alors que la population se rue pour avoir le vaccin Pfizer.

A titre d’exemple, à l’hippodrome de Marcq-en-Baroeul, seulement 132 doses ont été administrées sur les 900 prévues. Au Pas-de-Calais, seulement 70 individus se sont manifestés pour prendre rendez-vous dans les prochains jours. Les réserves du centre comptent 550 doses du vaccin AstraZeneca.

De l’autre côté de l’Atlantique, les autorités américaines ont ordonné au groupe anglo-suédois d’évacuer l’intégralité du site de production de Emergent BioSolution, à Baltimore. Il sert, dorénavant, à la fabrication du vaccin Johnson & Johnson.

Ainsi, les Etats-Unis d’Amérique confirment leur intérêt pour ce vaccin qui utilise la même technologie que le vaccin AstraZeneca. Cependant, il bénéficie d’un atout majeur: il ne nécessite qu’une seule injection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here