8 mars sous le signe d’un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19

8 mars

Le 08 mars de chaque année est la Journée internationale des droits des femmes. Cette année elle sera célébrée sous le signe « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19″

Qui dit 8 mars dit droit des femmes. Pour cette journée,  l’ONU Femmes a voulu rendre hommage aux professionnelles de la santé pour leurs efforts considérables depuis l’apparition de la pandémie. 

En effet, les femmes se trouvent au premier plan de la lutte contre la Covid-19. Ainsi, une analyse des groupes de travail sur la Covid-19 de 87 pays a fait savoir que la parité entre les sexes n’avait été atteinte que pour 3,5 % d’entre eux seulement. Ce qui veut dire une faible participation, mais qu’en est-il quant à la participation des femmes dans les postes de décision? 

À cet effet, le récent rapport du Secrétaire général des Nations Unies a dressé un état des lieux de la participation des femmes dans les postes de décision. 

130 ans pour que les femmes occupent le poste de chef de gouvernement

Il s’avère qu’elles n’occupent que 24,9% des postes parlementaires nationaux. Ce qui amène que pour atteindre une égalité parfaite, il faudra encore 130 ans pour que les femmes occupent le poste de chef de gouvernement. 

Mais pour revenir aux faits, si les femmes avaient occupé des postes de direction, les résultats seraient donc surprenants. D’ailleurs, les interventions des femmes peu importe leur milieu professionnel étaient une réussite. Pour la simple raison qu’elles ont été conduites par des femmes. Cela dit, sur le plan politique, la participation des femmes demeure très faible. 

Le dit rapport mentionne que la participation des femmes parlementaires dans le monde est, en effet, très faible, soit 1% pour les élues de moins de 30 ans. 

Aujourd’hui, il y a urgence de faire pression pour que le monde de demain soit plus égalitaire.

Selon ONU Femmes, il est important de changer d’optique, malgré les efforts déployés. Et ce, dans le but d’atteindre une égalité des genres dans les postes de décision.

En d’autres termes, il est important d’agir maintenant et avec détermination pour investir dans des politiques favorisant l’accès des femmes à des emplois plus nombreux. Tout en ayant une meilleure qualité plaidant ainsi en faveur de l’égalité salariale.

Ce qui va permettre entre autres d’améliorer l’efficacité économique. En somme, lorsque les femmes réussissent, les communautés et les pays entiers s’épanouissent. Alors franchissons le pas pour l’égalité des genres.

Bonne fête mesdames!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here