Olfa Hamdi : le gouvernement n’a pas les compétences requises

Olfa Hamdi

L’ex PDG de la compagnie Tunisair, Olfa Hamdi, a adressé, via sa page Facebook officielle, une lettre ouverte au président de la République, Kaïs Saïed.

Selon Olfa Hamdi, il s’agirait de la deuxième lettre qu’elle adresse à Kaïs Saïed. Elle lui aurait adressé la première le 15 février 2021, afin de l’informer de la situation critique que vit Tunisair. Olfa Hamdi aurait ainsi demandé au président de la République d’intervenir dans l’immédiat.

“Vous n’avez pas répondu à ma lettre et n’avez pas prêté attention aux questions économiques!”, a écrit Olfa Hamdi. “L’économie est l’un des éléments essentiels de la souveraineté nationale et la Tunisie est aujourd’hui sur le point de perdre sa souveraineté nationale, en raison du déclin de son économie!”, a-t-elle ajouté.

Par la suite, l’ex PDG a considéré que le gouvernement actuel n’a aucune intention de sauver la compagnie Tunisair. “Au contraire, soit le gouvernement agit pour la vente de la compagnie, soit il n’a pas les compétences nécessaires pour l’évaluation des priorités de ce pays et de l’importance de sauver Tunisair!”, a-t-elle estimé.

Olfa Hamdi aurait, également, adressé une lettre au président de l’ARP, Rached Ghannouchi, à la date du 15 février 2021. La PDG n’a pas reçu de réponse pour celle-ci également.

Toujours selon la même source, l’ex PDG a considéré que l’effondrement de Tunisair aura un effet domino. Il marquera le début de l’effondrement des entreprises étatiques et de l’économie tunisienne. Par conséquent, l’Etat de façon générale subira le même sort et la porte sera ouverte à “la vente du pays” aux prix les plus bas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here