Nissaf Ben Alaya revient sur l’éventualité d’une troisième vague

Nissaf Ben Alaya

L’apparition de nouveaux variants du coronavirus à travers le monde a largement contribué à la propagation de la pandémie dans plusieurs pays ayant déjà entamé leur campagne de vaccination. Déclare la directrice générale de l’observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alaya.

En cas de détection de nouveaux variants de la Covid-19, la Tunisie se trouvera face à une 3e vague de la pandémie. Ce qui causera la dégradation du système sanitaire. Indique Nissaf Ben Alaya. La responsable s’exprimait en marge d’une réunion tenue par la commission des tunisiens à l’étranger au siège de l’ARP. La commission a consacré cette séance  à l’audition des membres du comité scientifique de lutte contre la Covid-19.

La directrice de l’observatoire national a expliqué que les mesures de prévention sanitaire imposées aux personnes venant de l’étranger. Notamment le confinement obligatoire, ont été prises pour éviter la propagation des nouveaux variants du virus. Elle relève que « la Tunisie n’est pas parvenue à maitriser totalement la situation pandémique. »

En effet, la réunion du comité scientifique  se tiendra demain mardi. Elle  se focalisera  à l’actualisation des données de la situation épidémique et l’évaluation des dangers. La réunion émettra des recommandations sur les mesures de prévention. Et ce avant de les soumettre à la commission nationale de lutte contre le coronavirus.

Par ailleurs, Ben Alaya a indiqué qu’il n’y a pas de données prouvant l’existence de nouveaux variants du coronavirus à propagation rapide en Tunisie.
« Toutefois la vigilance reste de mise » a-t-elle ajouté.

De son côté, Le directeur général de la santé Faycel Ben Salah prévoit une stabilité du nombre des décès (à hauteur de 9300). Et ce en cas de poursuite de l’application des mesures de prévention sanitaires . Sachant que le nombre de décès est actuellement de 8 mille avec 27 nouveaux cas enregistrés dimanche dernier.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here