Sahbi Ben Fraj revient sur la libération de Nabil Karoui

Sahbi Ben Fraj

Sahbi Ben Fraj, analyste politique, revient sur la libération de Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes; et ce, dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com 

Sahbi Ben Fraj souligne: « Il faut insister sur le fait que la justice est souveraine et indépendante. Et  qu’on ne devrait pas discuter d’une décision de la justice. »

Ainsi, rappelons que la libération de Nabil Karoui a été décidée selon l’article 86 du code pénal qui stipule que le juge d’instruction dans tous les cas […] autorise, de sa propre initiative, la mise en liberté provisoire des prévenus, avec ou sans caution, après consultation du Parquet. Et la mise en liberté provisoire peut être autorisée à tout moment par le juge d’instruction à la demande du procureur de la République, de l’accusé lui-même ou de son avocat. »

A cet égard, Sahbi Ben Fraj considère que c’est un texte de loi qui n’est pas utilisé de manière courante mais exceptionnelle, dans la loi tunisienne. « On est en mesure de se demander si cette décision bénéficie uniquement à ceux qui en ont les moyens? Car, nous avons l’impression que la décision est liée à une classe particulière. D’ailleurs, sur le plan politique, il ne faut pas oublier que Nabil Karoui est un homme politique. Et on se rend bien compte que dans le paysage actuel, il y a une succession d’événements politiques qui nous incite à réfléchir..A commencer par la crise politique au Somment de l’exécutif et du législatif, la valse diplomatique, les démonstrations de forces dans la rue…..De ce fait, on attend de voir la suite. » 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here