Afrique : après le Coronavirus, un retour de l’Ebola?

Ebola
Un panneau de prévention "STOP EBOLA" à Freetown, Sierra Leone, le 15 janvier 2016. ©AP Photo/Aurelie Marrier d'Unienville

La dernière épidémie continentale d’Ebola remonte à la période 2013 et 2016. Le virus s’était propagé au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée. Aujourd’hui, la République démocratique du Congo (RDC) et la Guinée font face à son retour.

La propagation de l’Ebola entre 2013 et 2016 avait fait au moins 11 300 victimes. Certains experts de l’OMS ont même avancé le chiffre de 20 000 à 30 000 morts. Cette vague était, avant l’apparition du Coronavirus, considérée comme la plus meurtrière au monde. Ainsi, et suite à la réapparition du virus sur le continent, les Etats-Unis ont averti de la dangerosité « de détourner le regard » des plus de 200 contaminations confirmées en Guinée et en République démocratique du Congo.

En RDC, l’OMS a déployé, au début du février 2021, une équipe d’épidémiologistes, et plus précisément dans la ville de Beni. Le ministère de la Santé avait souligné l’urgence d’intervenir immédiatement.

« Nous sommes là et nous ferons en sorte que cette maladie disparaisse le plus tôt possible comme on l’a fait à Mbandaka! ». C’est ce que déclarait le ministre congolais de la Santé, Eteni Longondo.

A noter que cette réaction est due à une épidémie précédente dans l’ouest du pays, selon l’OMS, en novembre 2020.

Du côté de la Guinée, le gouvernement fait face à une épidémie d’Ebola au sud de son territoire. Le pays a déclaré qu’il attend un arrivage imminent de vaccin. Ainsi, un vol d’aide devrait arriver en Guinée le week-end prochain. Il apportera 11 000 doses de vaccin.

Enfin, des pays voisins à la Guinée s’apprêtent à réagir à la pandémie. En effet, le Liberia et la Sierra Leone ont activé leur plan national de réponse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here