Anis Samti revient sur le limogeage de Olfa Hamdi

Anis Samti

La nouvelle vient de tomber. Voilà que le ministère du Transport et de la Logistique annonce, en ce lundi 22 février, le limogeage de la PDG de Tunisair, Olfa Hamdi, de son poste. Et ce, sans donner plus de précisions.

Entre temps, après l’annonce du limogeage d’Olfa Hamdi, la conférence de presse, qui devait avoir lieu aujourd’hui à 8h, vient d’être annulée. Avec toujours encore moins d’explications.

Présent devant le siège de Tunisair, Anis Samti, le secrétaire général du syndicat des cadres de Tunisair, souligne dans une déclaration aux médias: « Nous ignorons les causes réelles de son limogeage. Mais ce que je peux vous dire, c’est que depuis son arrivée, Olfa Hamdi n’a fait qu’aggraver la situation; en enchaînant les gaffes, les unes après les autres. D’ailleurs, même les différends entre l‘UGTT et Olfa Hamdi sont infondés. Et la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est la saisie des comptes. De ce fait, nos revendications sont claires: mettre en place un plan de sauvetage. » 

En outre, il a indiqué que le mouvement de protestation mené par les agents de Tunisair visait à sauver la compagnie.

Par ailleurs, évoquant le poste d’Olfa Hamdi via sa page officielle FB, Anis Samti a souligné: Olfa Hamdi n’a fait qu’induire en erreur l’opinion publique. Et ce, en donnant de faux chiffres. A titre d’exemple, le montant des adhésions des fonctionnaires de Tunisair, qui ne sont pas des milliards comme elle le sous-entend. Ainsi, en faisant le calcul, on trouve que le montant de l’adhésion est de 36 dinars et que le nombre de fonctionnaires est 6800. De ce fait, nous arrivons à un montant de 244 mille 800 dinars et non des milliards comme elle l’affirme. » 

Enfin, notons qu’Olfa Hamdi a été nommée à la tête de Tunisair le 04 janvier 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here