TAV Tunisie : saisie conservatoire sur les comptes de Tunisair pour le recouvrement de 8 millions d’euros

Tunisair

« La société TAV Tunisie qui exploite les aéroports Enfidha-Hammamet et Monastir Habib Bourguiba a effectué une saisie conservatoire sur les comptes bancaires de la compagnie Tunisair. Cette décision vise le recouvrement de 8 millions d’euros (29 MD). Et ce par rapport à un total de dettes de 20 millions d’euros, (65,6 MD), sans compter les pénalités de retard. Celles-ci remontent à l’année 2015 ». C’est ce qu’a indiqué la directrice générale de TAV Tunisie Kehna Mamlouk, dans un entretien téléphonique accordé à l’Agence TAP.

« Nous ne demandons pas à Tunisair de payer toute la somme des impayés qui a fait l’objet de la saisie conservatoire (8 millions d’euros). Une partie des impayés sera déterminée selon les négociations. Nous sommes également prêts à procéder à un rééchelonnement de nos créances auprès de Tunisair », a avancé la directrice générale de TAV Tunisie.

« Nous sommes des partenaires. TAV Tunisie attend des propositions de la part de Tunisair, ainsi que des solutions courageuses, d’autant plus que les deux sociétés vivent dans le même climat économique. Elles subissent les mêmes difficultés financières causées par la pandémie de Covid-19 ».

Mamlouk a aussi rappelé que cette saisie conservatoire sur les comptes bancaires de Tunisair est décidée après plusieurs tentatives de la part de TAV Tunisie. L’objectif étant de trouver des solutions pour le recouvrement de ces impayés. Elle a fait remarquer que Tunisair n’a présenté aucune proposition ni de paiement, ni de rééchelonnement de ses dettes. Elle a été prévenue par TAV Tunisie au sujet de la saisie sur ses comptes bancaires, auprès de la justice.

« Pas de dettes envers Tunisair »

Elle a fait savoir que TAV Tunisie devra se réunir demain vendredi 19 février 2021 avec le ministre du Transport et de la logistique ainsi que les responsables de Tunisiair et de l’OACA.

Kehna Mamlouk a, en outre, souligné la disposition de TAV Tunisie à trouver un accord final satisfaisant pour les deux parties. Et ce dans un délai de 10 jours, avant d’informer officiellement Tunisair de la décision judiciaire de la saisie conservatoire.

Mamlouk a rappelé que TAV Tunisie a été obligée de remettre un dossier à la justice pour demander de faire une saisie sur les comptes bancaires de Tunisair, après que la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a effectué une saisie sur les comptes d’une des sociétés du groupe Tunisair (Tunisie Catering )

Et de souligner également que TAV Tunisie n’a pas de dettes envers Tunisair. Elle a honoré tous ses engagements financiers envers l’Etat Tunisien.

La responsable a rappelé la situation difficile que vit TAV Tunisie avec la suspension du trafic aérien, depuis 4 mois. Et ce à cause de la pandémie du coronavirus. Elle a précisé que la société a entamé son programme de licenciement de 180 agents, pour des raisons économiques.

Pour rappel, les syndicats des agents et cadres de tous les corps de métiers du groupe Tunisair ont décidé d’entamer une grève ouverte dès demain, vendredi 19 février à partir de midi.

Cette grève ouverte vise à « renouveler la demande de sauvetage du transporteur national confronté au spectre de la faillite », notamment après la publication d’une décision de saisie sur ses comptes bancaires suite à une plainte déposée par la société « Tav Tunisia ».

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here