Hichem Méchichi : Révision des commissions des entités publiques

Hichem Méchichi

Le chef du gouvernement Hichem Méchichi a appelé au renouvellement de la composition des membres des commissions sectorielles, consultatives, techniques et régionales des entreprises et établissements publics dont la période de nomination a dépassé trois ans, à l’exception de ceux qui ont été désignés, et ce, dans un délai maximum établi au 31 janvier 2021.

Hichem Méchichi a fait remarquer dans une circulaire du gouvernement, parue le 30 décembre 2020, que le mode de fonctionnement de Plusieurs commissions ne répondent pas aux critères et conditions de bonne gouvernance. Ce constat porte sur la composition, le choix des membres, la période d’adhésion ainsi que leur méthode d’action.

Le chef du gouvernement a recommandé aux ministres, secrétaires d’Etat, gouverneurs et présidents des entreprises et établissements publics d’évaluer la composition de toutes les commissions relevant de leurs prérogatives et de présenter des suggestions relatives à la diminution ou au changement de leur composition.

Méchichi a souligné la nécessité du renouvellement périodique des commissions précitées. Il a appelé au bon choix des compétences appelées à siéger en leur sein. A noter que le nombre d’années d’adhésion ne doit pas dépasser trois ans.

La circulaire stipule notamment la simplification des mesures d’examen des dossiers présentés aux commissions. Elle mentionne aussi leur traitement dans des délais précis. L’opération se déroule conformément à un guide interne des mesures élaboré par les structures concernées.

Ce dernier vise à respecter les principes de neutralité, d’égalité, de transparence et d’efficacité. Ces principes ont toujours régis la fonction publique et figurent dans l’article 15 de la Constitution. Il reflète également l’importance du rôle de ces commissions dans la prise de décision par les entités publiques.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here