Le vaccin anti-Covid-19 conviendrait-il à la femme enceinte?

vaccin
Photo News

On se demande de nos jours  si les vaccins anti- Covid-19 qui seront sur le marché ou qui le sont déjà conviendraient aux femmes enceintes ? Une question qui interpelle tout le monde.

D’après le site médical américain, The American College Of Obstetrecians and Gynecologists (ACOG), les chercheurs ont mis l’accent sur l’importance du développement du vaccin COVID-19 et quel serait l’effet sur les femmes enceintes.

 

De ce fait, le Comité consultatif sur les pratiques d’immunisation (ACIP) recommande que le vaccin ne soit pas refusé aux femmes enceintes. Mais avec la condition de répondre aux critères de vaccination basés sur les groupes prioritaires de l’ACIP.

Par ailleurs, l’ACIP  a émis des recommandations provisoires concernant l’utilisation du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 pour les personnes âgées de 16 ans et plus pour la prévention du COVID-19 ( CDC 2020 ) et l’utilisation du vaccin Moderna-1273 COVID-19 pour les personnes âgées de 18 ans et plus.

En outre, les recommandations des scientifiques insistent sur la collecte des données des vaccins ainsi que de leur utilisation dans des populations spécifiques.

L’agence américaine FDA autorise le vaccin de Pfizer-BioNtech pour les personnes de 16 ans et plus

De ce fait, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a émis une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) pour les vaccins suivants.  Et ce à l’instar du vaccin du Pfizer-BioNtech (BNT162b2): à utiliser chez les personnes âgées de 16 ans et plus selon un schéma à 2 doses administrées à 3 semaines (21 jours) d’intervalle.

Alors que le vaccin Moderna ARNm-1273, son utilisation concerne les personnes âgées de 18 ans et plus sous forme de schéma à 2 doses à 1 mois (28 jours) d’intervalle.

Il est important de noter que le développement et l’approbation réglementaire du vaccin COVID-19 est un processus en évolution rapide. Les informations et les recommandations évolueront à mesure que davantage de données seront collectées sur ces vaccins et leur utilisation dans des populations spécifiques.

Mais en attendant la mise sur le marché, il est d’autant plus important de respecter les gestes barrières. Il en est ainsi du port obligatoire du masque, aussi bien dans les espaces publics que privés,  du respect de la distanciation physique, et du lavage des mains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here