87% de l’huile d’olive tunisienne destinée aux USA s’exportent en vrac

huile d'olive

Dans le cadre de ses activités, l’ONAGRI publiait, le 28 décembre 2020, sa lettre N°24. Le document concerne le quatrième trimestre de l’année 2019. La lettre analyse les échanges des produits agricoles et agroalimentaires entre la Tunisie et l’Union européenne. Elle étudie aussi l’exportation d’huile d’olive vers les Etats-Unis d’Amérique.

L’étude portant sur les exportations d’huile d’olive vers les USA a été réalisée par Yosra Douiri.

Valeurs des échanges entre la Tunisie et les USA au cours de 2019

Durant les vingt dernières années, les échanges extérieurs de produits agricoles et agroalimentaires entre les deux pays ont considérablement évolué.

L’étude a révélé que 7,2% des importations tunisiennes de produits agroalimentaires proviennent des USA. Ce pourcentage représente une somme de 486,9 millions de dinars.

Pour ce qui est des exportations tunisiennes, le rapport a mentionné que les USA en détiennent 6,9%. Ces échanges sont équivalents à 325,9 millions de dinars.

Le rapport a ainsi exposé un déficit de la balance de 161 millions de dinars pour l’année 2019.

L’huile d’olive au cœur des échanges entre les deux pays

Toujours selon le rapport, l’huile d’olive a représenté le principal produit exporté vers les USA en 2019. En effet, il a occupé 79,6% des produits agricoles et agroalimentaires exportés par la Tunisie vers les USA. Les dattes arrivent en deuxième position avec 15,8%.

En citant l’International Trade Center (ITC), le rapport a mentionné le tarif douanier sur l’huile d’olive. Les USA appliquent une taxe de 5 cents par kilogramme d’huile.

L’huile d’olive tunisienne et les importations américaines

D’après la lettre de l’ONAGRI, les USA sont le deuxième importateur mondial d’huile d’olive. En 2019, ils se sont emparés de 17% du marché pour ce produit. La Tunisie, quant à elle, est le troisième exportateur d’huile d’olive vers les USA. Elle est devancée par l’Espagne et l’Italie. Le rapport a révélé que les USA ont obtenu 13% des exportations de l’huile d’olive tunisienne au cours de la campagne 2019/2020.

Pour l’année 2020, le rapport indique une hausse du volume des exportations tunisiennes d’huile vers les USA. Elles ont dépassé la barre des 35%. Le rapport a rappelé que la valeur était de 11,2% pour la même période de l’année 2018. Les exportations de l’huile d’olive tunisienne vers les USA ont ainsi augmenté profitant de la crise.

Cette augmentation s’est opérée soit directement en augmentant les quantités exportées; soit indirectement à travers les quantités réexportées par l’Espagne.

Ainsi, le rapport a affirmé que les valeurs des exportations d’huile d’olive vers les USA ont dépassé les 300 millions de dinars. Les exportations sont composées d’huile conditionnée et en vrac. Pour ce qui est de la première catégorie, elle a représenté 13% des exportations à octobre 2020. Elle a représenté 39,4 millions de dinars à fin octobre 2020. Pour ce qui est de la deuxième catégorie, elle a occupé 87% des échanges vers les USA. Elle est estimée à 274,9 millions de dinars à fin octobre 2020. « Néanmoins, on note une baisse du prix moyen aussi bien de l’huile conditionnée que de celle en vrac; respectivement de 19,7% et 36,8% par rapport à la même période de l’année 2018 », a précisé le rapport.

La demande aux USA

Ce rapport explique que les États-Unis sont le troisième consommateur de l’huile d’olive au monde. Ils consomment environ 9% de la production mondiale. Le rapport a considéré que la consommation par habitant est élevée. Il a estimé qu’elle a atteint 24 litres par habitant par an et a représenté environ 7% de la consommation mondiale.

En raison des droits à l’importation de 25% imposés en octobre dernier, les exportations de l’huile d’olive espagnole vers les États-Unis ont diminué de plus d’un tiers au cours des six premiers mois de 2020, par rapport à la même période en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here