Production scientifique: la Tunisie occupe la 13e place à l’échelle mondiale

Production scientifique
Photo : www.affairesuniversitaires.ca/

« L‘organisation de la propriété intellectuelle a classé la Tunisie 13e à l’échelle mondiale sur un total de 130 pays. Et ce dans les indicateurs de la production scientifique ». C’est ce qu’a annoncé, samedi, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Olfa Ben Ouda.

Elle a affirmé, lors d’une plénière consacrée à la discussion du projet de budget du ministère pour l’année 2021, que la Tunisie a été classée 93e en ce qui concerne le nombre des chercheurs dans le domaine de l’économie du savoir. La ministre a, en outre, souligné que son département ambitionne d’intégrer le rôle des chercheurs dans le secteur économique.

De plus, « Le ministère s’emploie à promouvoir les pôles technologiques. Et ce afin d’attirer un plus grand nombre de chercheurs », a-t-elle relevé. Et d’ajouter que son département proposera aux entreprises des exonérations fiscales. L’objectif étant d’encourager notamment les investissements dans le domaine de l’innovation et de la recherche scientifique.

A cette occasion, Ben Ouda a affirmé que le ministère de l’Enseignement supérieur financera les thèses de doctorat réalisées dans le cadre des entreprises privées. Et ce en vue de valoriser notamment les recherches et faciliter l’intégration des chercheurs dans le secteur privé.

Elle a, au final, souligné que le nombre des postes d’emploi réservés aux doctorants augmentera (300 postes) contre 250 postes au cours de l’année précédente. Et d’ajouter que le nombre des enseignants permanents dans les établissements de l’enseignement supérieur s’élève notamment à 15 mille en plus de 5 mille enseignants contractuels.

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here