Sondage Emrhod : l’envol d’Abir Moussi, le tassement de popularité du Président de la République

Sondage Emrhod

Le fait marquant dans le dernier sondage effectué par Emrhord Conseil pour le mois de novembre en cours est l’éclatante performance du PDL aux prochaines législatives, si elles avaient lieu demain et la perte du terrain pour Kaïs Saied concernant la présidentielle. Analyse

Que faut-il retenir du dernier sondage d’Emrhod Consulting publié dans la soirée du jeudi 26 novembre 2020 ? D’abord, la performance réalisée par le PDL d’Abir Moussi qui se paye le luxe de caracoler en tête des sondages et des partis. Glanant au passage 5 précieux points en comparaison du mois d’octobre dernier et ce pour les prochaines législatives.

Ensuite, le recul de la popularité du Président de la République qui se confirme au fil des mois.

Législatives : Qui arrêtera Abir Moussi ?

Ainsi, à une question spontanée sur leurs intentions de vote pour un parti ou une liste indépendante si les législatives avaient lieu demain, 38% des sondés ont cité le PDL, 19% Ennahdha qui recule de 2 points. 9% sont pour une liste indépendante, laquelle arrache la troisième place à Qalb Tounes crédité de (8%).

Suivent dans un ordre décroissant Al Karama au 5e rang, Attayar est au 6ème rang,  Achaab au 7ème. Tahya Tounes se contente de l’avant-dernière place ; tandis que le parti de Safi Said ferme la marche avec 2% des intentions de vote.

A noter que par un simple calcul, on s’aperçoit que le PDL avec ses 38% d’intentions de vote devance tout seul le trio Ennahdha, Qalb Tounes et Al Karama réunis. Une perspective que le parti islamiste et ses alliés prennent très au sérieux.

Présidentielle : Kais Saied perd du terrain

Concernant l’élection présidentielle, l’indéboulonnable Kaïs Saied reste sans surprise en tête avec 42% des intentions de vote.

Toutefois, fait marquant, il perd six points (il était à 48% au mois d’octobre dernier). Sans parler de chute libre, l’effritement de la cote présidentielle est palpable au fil des mois.

Par contre, la présidente du PDL est créditée de 19% d’intention de vote. Elle gagne même 4 points. Safi Saïd vient en troisième place avec 9% des voix des sondés (+2 points).

A noter également qu’Abdelfattah Mourou rejoint, pour la première fois, le Top 10 des personnalités présidentiables avec 3%.

Ghannouchi au bas de l’échelle

Idem pour le rendement du chef de l’Etat. En effet, 36% des Tunisiens seulement se disent aujourd’hui satisfaits. Soit une conséquente glissade en comparaison du chiffre de 49% annoncé en octobre dernier.

Par contre, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi se voit accrédité de 21% des sondés satisfaits, grâce à un petit point par rapport au mois d’octobre.

Mais c’est le président du Parlement, Rached Ghannouchi, qui est en chute libre. 9 % des Tunisiens sont satisfaits de son rendement au mois de novembre, contre 11% en octobre. Une glissade en pente libre en termes de cote de popularité.

Cette chute vertigineuse est probablement due à sa gérance jugée calamiteuse des travaux du Parlement où il est contesté de partout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here