Rached Ghannouchi: “Nous nous sommes opposés à la réouverture des frontières”

Rached Ghannouchi

Au programme: la situation épidémique,  la situation économique, le bilan du Parlement. Autant de questions soulevées lors d’une interview que le président du Parlement Rached Ghannouchi accordait à la chaîne El  Watania 1.

Rached Ghannouchi est revenu sur la situation de la pandémie.  Il estime que le Parlement s’est opposé à l’ouverture des frontières. Il précise dans ce contexte: “Aujourd’hui, la situation est grave, mais je reste convaincu que le peuple est capable de surmonter cette crise. A l’heure actuelle, il n’est pas possible de fermer les frontières. Car la Tunisie ne dispose pas de ressources naturelles nécessaires lui permettant de se redresser sur le plan économique.”

Pour ce qui est du rendement du Parlement, Rached Ghannouchi le qualifie de satisfaisant. Il estime que malgré le budget restreint de l’ARP, cela n’a pas empêché que le rendement parlementaire s’est nettement amélioré par rapport à la même période de la session précédente.

Quant aux priorités du Parlement, il affirme que la première priorité demeure l’intérêt national. Il ajoute que la mise en place de la Cour constitutionnelle et la réforme du Code électoral sont une priorité. 

Et de conclure: “Nous œuvrons à ce qu’il y ait des textes de lois. Autrement dit,  l’Etat dispose des terres domaniales pourquoi ne pas les donner aux jeunes. Ce qui va permettre à réduire le taux de chômage, mais par dessus tout cela permet la création d’emplois pour les jeunes comme le cas de la  Malaisie qui l’a fait.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here