Le marché boursier termine la séance de mercredi proche de l’équilibre

vert

Le marché boursier a terminé la séance de mercredi  proche de l’équilibre. Il s’agit d’une variation de -0,04% à 6 546,61 points, dans un volume de 1,6 MD. Rapporte l’intermédiaire en Bourse Tunisie Valeurs.

AMS s’est offert la palme des hausses du marché boursier. L’action s’est appréciée de 4,8%, à 0,870 D, portant sa performance annuelle à 36%. Dans un volume de 89 mille dinars, le titre UNIMED a signé une avancée de 2,9%, à 10,910 D. Le spécialiste des produits stériles a vu ses ventes diminuer de 21%, à 65,5 MD, au terme des neuf premiers mois de 2020.

Cette contre-performance résulte de  la baisse du chiffre d’affaires hospitalier de 5,7 MD dû à la réception tardive des bons de commandes 2020 de la Pharmacie Centrale de Tunisie et du ralentissement des exportations directes et de sous-traitance de 12,2 MD, suite aux perturbations logistiques mondiales en liaison avec la pandémie du COVID-19.

MONOPRIX a affiché la moins bonne performance de la séance. Dans un volume anémique de 5 mille dinars, la valeur s’est dépréciée de 3% à 5,820 D. Le spécialiste de la grande distribution creuse ainsi sa contre-performance annuelle, la portant à -25%. ▪ Sur fond de prise de bénéfice, le titre Adwya a lâché 2% à 4,350 D. L’action du producteur des médicaments génériques a mobilisé le volume le plus élevé de la séance (382 mille dinars). Rappelons que la société a cumulé au 30 septembre 2020 une baisse de ses ventes de 8% à 64,2 MD

Avec TAP

Article précédentPLF 2021 : l’UTAP critique l’absence de mesures de soutien au secteur agricole
Article suivantUne proposition d’amendement de l’article 25 du statut de la BCT, soumise au Parlement
Avatar photo
De formation littéraire, Hamza Marzouk travaille à l’Économiste Maghrébin depuis 2011. Il suit de près les mouvements sociaux, sous toutes leurs formes depuis 2011.Les droits socioéconomiques sont son domaine de prédilection. De même, il s'intéresse au monde de la culture et de l'art plus particulièrement : entrepreneuriat culturel et le cinéma tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here