UE : la recommandation sur les déplacements des Tunisiens vers l’Europe n’est pas « contraignante » pour les Etats membres

Tunisie Union européenne jeunes

La recommandation émise par l’Union européenne (UE) au sujet des déplacements des ressortissants Tunisiens vers le territoire européen n’est pas « contraignante » pour les Etats membres de l’UE. C’est ce qu’a assuré, vendredi, le Chef de Mission adjoint de la Délégation de l’UE en Tunisie, Francisco Acosta Soto.

« Il s’agit bien d’une recommandation et non pas d’une décision contraignante pour les Etats membres de l’UE ». A expliqué le responsable européen dans une déclaration TAP. Et d’ajouter que les pays de l’Union sont libres d’interagir avec cette recommandation ou non.

Selon le Chef de Mission adjoint de la Délégation de l’UE, cette recommandation, déjà entérinée, est liée à la situation épidémiologique. Ainsi qu’à la flambée des cas de contamination par le nouveau coronavirus. Elle se poursuivra pendant au mois trois semaines.

En effet, les 27 Etats membres de l’UE se sont entendus, au début de la semaine, sur une liste de huit pays faisant exception à cette règle. Il s’agit selon, le portail électronique du Conseil de l’Union européenne, de l’Australie, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, Singapour, de la Corée du Sud, de la Thaïlande et de l’Uruguay.

Des médias européens avaient fait état, mercredi dernier, d’une interdiction des ressortissants du Canada, de la Tunisie et de la Géorgie d’entrer dans l’Union européenne. Notamment en raison de la situation épidémiologique dans ces pays.

« En raison d’une forte hausse des cas d’infection au Covid-19, la Géorgie, le Canada et la Tunisie ont été retirés de la liste ». C’est ce qu’a confirmé le Chef de Mission adjoint de la Délégation de l’UE en Tunisie.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here