L’UGTT dénonce des dépassements dans la gestion du Fonds 1818

L'UGTT

L’Union générale tunisienne de travail (UGTT) a publié aujourd’hui un bilan relatif à la gestion du compte 1818. Celui-ci est consacré à la lutte et la prévention contre les pandémies sanitaires.

Au 30 septembre 2020, le montant global de dons collectés au profit du fonds 1818 a atteint 20,6 millions de dinars. Dont 52 millions de dinars ont été déjà dépensés.

Le reste du montant, soit 146,1 millions de dinars, est programmé au titre d’approvisionnement en équipements médicaux, de renforcement des ressources humaines. Ainsi que le confinement obligatoire et le réaménagement des locaux.

La centrale syndicale, en sa qualité de membre de la Commission chargée du contrôle de la gestion des fonds déposés dans le compte 1818, a fait savoir qu’elle a été surprise par des dépassements. Notamment des tentatives visant à orienter les fonds collectés vers de nouvelles dépenses imprévues initialement.

Il s’agit notamment selon l’UGTT du paiement des agents paramédicaux. Et ce, dans le cadre des contrats de services, le paiement des médecins de la santé publique chargés d’assurer des séances de permanence. Ainsi que des transferts au profit des conseils municipaux au titre des dépenses relatives au confinement obligatoire des personnes.

« Ces dépenses ne découlent pas des missions et objectifs pour lesquelles a été créé le fonds 1818 ». Précise la centrale syndicale.

Et qu’en cas où les engagements pour lesquels a été créée la Commission chargée du contrôle de la gestion des fonds déposés dans le compte 1818 ne sont pas tenus, l’UGTT se trouvera ainsi dans l’obligation de se retirer de cette commission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here