Le Quartet obtenait le Prix Nobel de la Paix, cinq ans après …

Il y a cinq ans jour pour jour, le Quartet du dialogue national recevait le prix Nobel de la Paix. Une première en Tunisie, un certain 9 octobre 2015.

Ainsi, Ouided Bouchamaoui, ancienne présidente de l’UTICA souligne via un post: « Le 9 octobre est une journée particulière dans ma vie. Il y a cinq ans, le comité Nobel avec sa présidente, la regrettée Kaci Kullman Five, annonçait que le Prix Nobel de la Paix 2015 était décerné au Quartet du dialogue national tunisien. Cette journée a changé ma vie. Tout comme elle a changé la vision du monde sur la Tunisie. Ce jour-là, la Tunisie était montrée comme un exemple. Elle était citée comme le pays qui a réussi sa transition démocratique et prouvait que l’Espoir n’est jamais vain. Je garde en moi cet espoir et la fierté d’avoir contribué au rayonnement de la Tunisie dans le monde. »

Ainsi, invitée aujourd’hui sur les ondes d’Express fm, elle déclare: « Il faut qu’il y ait cette reconnaissance de son vivant. Même si on nous dit souvent qu’on est l’exception. Il nous faut revaloriser et qu’il y ait cette reconnaissance des hautes compétences tunisiennes; surtout des femmes en Tunisie. Alors que la reconnaissance est totale ailleurs ».

Puis, elle ajoute: « Je reste optimiste quant aux avancées que notre pays pourra accomplir. Et c’est possible de le faire. Alors, laissons nos jeunes s’épanouir. »

Le Quartet entrait dans l’histoire, un certain 9 octobre 2015

Pour sa part, Mohamed Fadhel Mahfoudh, l’ancien bâtonnier  de l’Ordre national des avocats de Tunisie (2013-2016), s’exprimait également. Il indique, via son post, que le 9 octobre 2015 est une date dans la mémoire collective des Tunisiens. Car, ils croyaient à la révolution, à la transition démocratique et à la paix civile.
Et de poursuivre: « Cinq ans après, avec la même détermination, nous continuons à réhabiliter les femmes tunisiennes de tous groupes et régions, malgré toutes les contraintes. Vive la République et gloire à la Tunisie! »

En effet, rappelons qu’il a été reconnu au Quartet le mérite, entre 2013-2014, d’avoir sorti le pays d’une crise politique profonde. En initiant un dialogue national entre tous les partis politiques. Et ce, pour la mise en place d’un gouvernement « indépendant ». Lequel entrait en fonction le 25 octobre 2013.

Flashback sur la création du Prix Nobel

Alfred Nobel, inventeur éponyme des prix Nobel décernés depuis 1901, est de nationalité suédoise. Ayant fait fortune grâce à son invention de la dynamite, il réalisa à la fin de sa vie les tragiques conséquences de son invention et comme pour soulager sa conscience, il rédigea en 1895 un testament dans lequel il explique vouloir reverser tous les ans les revenus de son immense fortune, près de deux milliards de couronnes soit environ 220 millions d’euros, à des personnalités issues de divers domaines – comme la physique, la chimie, la médecine, la littérature et plus tard la paix – et qui se mettent au service de l’humanité pour la faire progresser.

A sa mort, en 1896, il aura fallu attendre trois ans pour que son prix soit mis en place et décerné à partir de 1901. Des années plus tard, en 1968, la Banque centrale de Suède instaura un prix de Sciences économiques en sa mémoire. Cela fait donc 114 ans que le Prix Nobel existe. Il a été remis 889 fois, consacrant les plus grandes réalisations humaines dans divers domaines: la littérature, la médecine, l’économie, la physique, la chimie et…  la paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here