Nissaf Ben Alaya: vers un couvre-feu sur le Grand Tunis

Nissaf Ben Alaya

Nissaf Ben Alaya, la porte-parole du ministère de la Santé, souligne la nécessité d’instaurer un couvre-feu sur le Grand-Tunis. Et ce, dans le but  de limiter la propagation du virus. elle s’exprimait ce mercredi matin sur les ondes d’Express fm.

A cet égard, elle revient sur les indicateurs scientifiques qui classaient le Grand-Tunis dans la catégorie des zones à risque. En mettant l’accent sur la nécessité d’appliquer les mesures préventives.

Alors, elle précise dans ce contexte: « Aujourd’hui, il est du devoir du gouvernement de prendre la décision. D’ailleurs, plusieurs zones sur le Grand-Tunis sont arrivées à un stade grave. »

Puis, elle revient sur la nécessité de respecter les gestes barrières, comme le port du masque. Tout en ajoutant que l’aggravation de cette pandémie provient, en grande partie, du laxisme général dans la non-application des mesures de prévention.

De ce fait, Nissaf Ben Alaya met en garde que tout retard entraînerait une aggravation de la situation épidémiologique. 

Car, notons que pour éviter une éventuelle saturation, il est important d’avoir des équipements supplémentaires. Et ce, aussi bien dans les hôpitaux de campagne, que dans le secteur public et privé.

En effet, rappelons que le ministère de la Santé a annoncé les chiffres de 2312 nouveaux cas de Covid-19. Et ce, sur 6188 tests réalisés les 4 et 5 octobre. Ce qui a révélé la contamination de 2312 personnes par le coronavirus (37,4%). Quant au nombre de décès, il a atteint 364. 

De ce fait, le bilan de contamination au coronavirus s’élève ainsi à 24542 cas confirmés. Ce qui représente 9,6% du total des tests effectués. Et ce, depuis le mois de février dernier (256667).

Selon la même source, 43 décès supplémentaires ont été également enregistrés. Le bilan est porté à 364 morts du coronavirus.

Par ailleurs, 452 malades atteints de la Covid-19 sont actuellement hospitalisés dont 124 sont admis en soins intensifs. 54 sont placés sous respirateurs artificiels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here