Le Maroc maintenu sur la liste grise des paradis fiscaux de l’UE

UE Maroc

Le Maroc continue encore à figurer sur la liste grise des paradis fiscaux de l’Union européenne.

Dans une mise à jour le 6 octobre 2020, le Conseil des ministres de l’Economie et des Finances des pays membres de l’UE a décidé de maintenir le Maroc sur cette liste.

En plus, neuf autres pays, à savoir l’Australie, le Botswana, la Jordanie, les Maldives, la Namibie, Sainte-Lucie, la Thaïlande et la Turquie figurent encore sur cette même liste.

Pour rappel, le Royaume chérifien avait obtenu un délai de deux ans pour se conformer aux règles de l’Union européenne en matière de fiscalité. Il a, en effet, jusqu’à fin 2020 pour adapter sa législation fiscale aux normes européennes.

Notons que la liste grise regroupe tous les pays dont les engagements en termes de conformité fiscale sont jugés suffisants par l’Union européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here