Droits des travailleurs dans les centres d’appel en Tunisie et au Maroc face à la pandémie Covid-19

centres d'appel

Le Centre des Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme lance aujourd’hui le rapport de son enquête portant sur « les droits des travailleurs des centres d’appel face à la pandémie de la Covid-19 en Tunisie et au Maroc ».

En Tunisie et au Maroc, l’industrie des centres d’appel emploie plus de 100.000 travailleurs et a été sous les projecteurs pendant la pandémie Covid-19 pour des allégations d’abus de travail.

La rapport a examiné les mesures prises par les centres d’appel et les directives de leurs clients, géants mondiaux de la technologie. L’objectif étant de prévenir la propagation du virus, aider les travailleurs à risque et veiller à ce que les travailleurs ne souffrent pas de difficultés économiques. Parmi les entreprises concernées figurent Microsoft, Orange, PayPal, Samsung, AXA Services Maroc, Majorel, Téléperformance, Transcom et Webhelp.

Les résultats de l’enquête montrent que :

  • Les travailleurs paient le prix fort de la Covid-19. De nombreux travailleurs et travailleuses ont été contraints de travailler dans des conditions d’exiguïté et sans protection adéquate au cours des premiers jours de la pandémie.
  • En raison de la menace d’une perte substantielle de revenus due à la maladie ou à l’absence, des travailleurs ont subi des pressions pour maintenir des activités physiques au sein de l’entreprise.
  • Malgré la mise en place de mesures de travail à distance, la direction des centres d’appel a rapporté qu’elle maintenait certaines opérations sur le lieu du travail afin de répondre aux demandes des géants de la technologie. En contradiction avec les déclarations des clients recensés sur ce sujet.
  • Le manque de transparence dans les chaînes d’approvisionnement de la technologie, ainsi que les nombreux obstacles à la représentation syndicale des travailleurs dans les centres d’appel exposent les travailleurs à des risques accrus lors de la pandémie.
  • Parmi les géants de la technologie recensés, seul le groupe Samsung a communiqué aux centres d’appel des directives afin de préserver la santé des travailleurs appartenant à leur chaîne de valeur.
  • Face à l’évolution croissante de la pandémie en Tunisie et au Maroc, il est urgent de développer, mettre à jour et appliquer les protocoles de prévention de la Covid-19 conformément aux directives gouvernementales et en concertation avec les syndicats.

« La nette déconnexion entre les centres d’appel et les entreprises clientes suscite des inquiétudes quant à l’opacité de ces partenariats et soulève des questions sur la vigilance des géants de la technologie comme Microsoft, Orange, PayPal et Samsung sur leurs services clients. Ces entreprises auraient peut-être plus d’inquiétudes si les travailleurs étaient de leur côte du globe », déclare Salma Houerbi, chercheuse MENA.

Consulter le rapport 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here