Le Sras-CoV-2 circule chez la chauve-souris depuis au moins 40 ans

coronavirus-chauve-souris-
crédit photo: LUKE MARSDEN/NEWSPIX / /REX/SIPA

En effet, les scientifiques cherchent à retracer les débuts de l’épidémie de Sras-CoV-2. De même qu’à en décrypter les origines biologiques.

D’après un communiqué de l’université de Penn State (États-Unis).« En reconstruisant l’histoire évolutive du Sras-CoV-2, le virus responsable de la pandémie Covid-19; une équipe de recherche internationale, composée de scientifiques chinois, européens et américains, a découvert que la lignée qui a donné naissance au coronavirus circule chez les chauves-souris depuis des décennies.

Elle comprend probablement d’autres virus capables d’infecter les humains. Les résultats ont des implications pour la prévention de futures pandémies découlant de cette lignée. »

En effet, ce même communiqué précise que « l’équipe a découvert que l’un des traits les plus anciens que le Sras-CoV-2 partage avec ses parents est le domaine de liaison aux récepteurs (RBD). Il se situe sur la protéine Spike. Et il permet au virus de reconnaître et de se lier aux récepteurs à la surface des cellules humaines. »

Ainsi, « les chercheurs ont trouvé que la lignée à laquelle le Sras-CoV-2 appartient s’est différenciée des autres; et ce, il y a environ 40 à 70 ans. D’ailleurs, il est génétiquement très proche- à environ 96 %- du RaTG13, identifié en 2013 dans la province du Yunnan (Chine). C’est dès 1969 qu’il s’en est écarté ».

En outre, une autre étude paraissait  en mai 2020 dans Current Biology. Elle révèle qu’un coronavirus RmYN02 pourrait bien être le plus proche cousin du coronavirus Sras-CoV-2. « Il ne s’agit pas de son précurseur immédiat. Mais cela offre une meilleure vision des mutations chez les coronavirus. »

Enfin, l’équipe de chercheurs conclut que la prévention de futures pandémies nécessitera un meilleur échantillonnage des chauves-souris sauvages. Ainsi que la nécessité d’identifier de nouveaux agents pathogènes chez l’homme. Et ce, afin de réagir en temps réel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here