Tourisme : vers la mise en place d’une vision stratégique pour le secteur 

tourisme

Le ministère du Tourisme et de l’artisanat œuvre à mettre en place une vision stratégique pour le secteur, a annoncé, jeudi, le ministre Mohamed Ali Toumi.

« Une équipe de travail de dix personnalités, représentant les meilleurs experts du secteur du Tourisme, est déjà en place afin de diagnostiquer la réalité du secteur et mettre en place une stratégie ». Affirme le ministre. Le ministère présentera la stratégie au gouvernement  avant la fin 2020 pour examen.

Intervenant lors d’une séance d’audition de la commission de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, du commerce et des services relevant de l’ARP, sur la vision du secteur à l’horizon 2035, le ministre a ajouté que l’actuel schéma d’investissement ne développera pas le secteur.

« On doit aller vers un tourisme durable à travers la mise en place d’une série de législations », a-t-il encore précisé.

Et d’ajouter que son département se penche actuellement sur la mise en place d’une série de lois.  Comme la création d’espaces d’accueil au sein des superficies fonctionnant sous le système des forêts et qui nécessitent une superficie de 20 hectares. S’agissant des grandes lignes de la stratégie 2035, Toumi a évoqué le développement du port de Mahdia. Cette action pourra accueillir les grands bateaux.

La Tunisie est en mesure de créer un site de loisirs répondant aux normes internationales à l’instar de ceux existant aux Etats-Unis (Africa Land). Ce site de loisirs pourra accueillir une nouvelle gamme de touristes. Le ministre a déclaré que le nombre de touristes tunisiens a augmenté de 20%. Il a évoqué également une nette amélioration du nombre de touristes algériens. Et ce,  au cours des dernières années.

Il a, par ailleurs, annoncé que son département a envoyé un message au ministère de la Fonction publique. Ce message concerne  la prolongation des vacances d’été qui permettra de booster le secteur touristique.  Le ministère a envoyé également une  deuxième correspondance  au ministère des Finances. Et ce, pour requérir l’annulation d’un certain nombre de taxes affectées au tourisme intérieur et la baisse des tarifs de transport.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here